Les NTIC en Agriculture

Un site analyse les dynamiques des différents sondages à la présidentielle depuis 2002.

1 mars 2017

Là dans ce papier je sors du domaine strictement agricole et nouvelles technologie.

Pronostics élections présidentielles basés sur les sondages

Je viens de recevoir un mail me présentant ce nouveau blog, « sondages présidentielles » je vous le conseil :

« Vous trouverez donc ci-après en fonction des moyennes et dynamiques actuelles des fourchettes de scores probables. Ces fourchettes seront mises à jour en continu en fonction des derniers sondages jusqu’au vendredi soir précédant le premier tour des élections.

Mais avant toute chose, voici ci-dessous mes pronostics appliqués aux élections présidentielles passées issus de mon petit algorithme, toujours basé sur les sondages. »

La projection sur les résultats des 3 élections présidentielles précédentes est impressionnante.
Une seule fois + de 3% d’écart avec Le Pen en 2007, sinon visiblement la marge d’erreur est de l’ordre de 1,5% (sauf Sarkozy, encore en 2007).

A suivre.

Forte progression des sites agricoles publics et parapublics en 2016.

22 février 2017

Les 24 sites agricoles les plus importants (plus de 100 000 visites mensuelles) ont gagné 1 200 000 visites en moyenne par mois en 2016 par rapport à l’année précédente, d’après les observations de SimilarWeb, soit un gain de 13% en un an.

Les progressions les plus importantes sont à mettre à l’actif de l’Inra (+490 000 visites par mois), la Msa (+ 313 000), Lamétéoagricole (+168 000), le Cirad (+154 000), Agroparistech (+100 000), Agri.gouv (+91 000), Fruits-légumes (+84 000), Pleinchamps (+78 000), Web-agri (+74 000) et Réussir (+65 000).

5 des 6 plus fortes progressions sont à mettre à l’actif de sites publics ou para-publics. Un seul site privé se glisse parmi les 6 : Lamétéoagricole.

Les sites publics et parapublics représentent 47% du trafic des 24 premiers sites contre 39% l’année dernière.

3 sites ont des baisses de trafic importantes : Simagri (-400 000), Agriaffaires (-131 000) et Grostracteurspassion (-105 000).

Les comportements professionnels et privés des agrinautes sur les réseaux sociaux se rapprochent.ociaux se rapproche du comportement dans la sphère privé.

30 janvier 2017

Ajouter une image

Le comportement professionnel des agrinautes sur les réseaux sociaux se rapproche de leurs pratiques dans la sphère privée.

Ainsi en deux ans la consultation des réseaux sociaux à des fins professionnelles s’est accrue de 10 points contre 4 pour les usages privés ramenant l’écart à 10 points (47% des agrinautes dans le domaine privé contre 37 % pour les besoins agricoles.

Les consultations professionnelles sur Facebook concernent 16,8% des agrinautes en 2016 contre 10% en 2014, 13% sur You Tube (stationnaire).

Sur Google+ la croissance est plus faible 9,3% contre 8% de même que sur Linkedin 3,4% (3% en 2014). Twetter bien qu’en progression ne concernent toujours qu’une minorité d’agrinautes 2,9% contre 2% il y à 2 ans.

Dans l’analyse des consultations par type de terminal il est intéressant de noter que les possesseurs de tablettes fréquentent pour 59% d’entre eux les réseaux sociaux (Pro et perso) contre 48% pour les détenteurs de PC ou smartphone. Mais les possesseurs d’ordiphone (en français) s’y rendent à 34% tous les jours contre 24% pour les tablettes et 20% les PC.

.

Les Agrinautes utilisent plutôt les forums que les réseaux sociaux pour communiquer entre eux.

28 janvier 2017

L’enquête « Agrinautes 2016″ nous confirme que les agriculteurs n’utilisent pas beaucoup les réseaux sociaux pour échanger entre eux.

13% des agrinautes utilisent les forums pour communiquer avec d’autres agriculteurs et seulement 8% les réseaux sociaux.

Sur internet, l’exploitant agricole se hasarde peu vers l’inconnu, même avec ses collègues.
Par contre avec des destinataires connus, les courriels sont utilisés par plus de 50% avant les textos pour un tiers d’entre eux.

Deuxiéme session de deux MOOC agricoles très prochainement.

25 janvier 2017

Deux MOOC agricoles (Cours en ligne massif ouvert à tous) en français, ouvrent prochainement sur Fun-Mooc

Le premier « Agroécologie », dispensé par Montpellier SupAgro, se déroule du 17 février au 27 avril et demande 4 heures de travail par semaine.

Le second « la coopération agricole« , coopération d’AgroParisTech et Coop de France, débute le 3 avril, se termine le 17-4 mai et demande 1 heure de travail par semaine.

N’hésitez pas à vous inscrire.

Agrinautes 2016 – Champs de justice

21 décembre 2016

Le diaporama de la présentation de l’enquête Agrinautes 2016,  diffusé au Space, est disponible http://fr.slideshare.net/GENTILLEAU

En échange merci pour ceux qui le peuvent d’aider une association dont je m’occupe :  Champsdejustice.fr

Il s’agit de créer un lieu vivant, interactif pour rapprocher les citoyens du monde de la justice, en s’appuyant sur quelques grands procès.

Adhérez ou faites un don.

Merci d’avance.
N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
contact@champsdejustice.fr

PS Si vous faites un don 66% de son montant sera déductible de vos impôts.

Agrinautes 2016 : Plus de 60% des exploitations agricoles utilisant internet n’ont pas de débit fixe supérieur à 2 Mbits!

20 décembre 2016

Les exploitations agricoles sont mieux couvertes par les réseaux mobiles que par les réseaux fixes.

Une bonne partie d’entre elles a plus de débit sur les réseaux mobiles que sur les fixes (ADSL ou même pour certaines uniquement en RTC).

Le retard d’équipement mobile (Smartphones et tablettes) des exploitants agricoles par rapport au grand public, devrait être rapidement comblé, compte tenu de la puissance des débits mobile disponible.

Ces chiffres figurent dans la dernière enquête Agrinautes à laquelle j’ai participé et que j’ai présenté au dernier Space.

Les achats en lignes des agriculteurs décollent au 1er semestre 2016.

20 septembre 2016

Lors de la présentation des premiers résultats de l’enquête Agrinautes 2016, j’ai promis de donner quelques chiffres sur l’e-achat des agriculteurs.

D’après les statistiques de SimilarWeb, au premier semestre 2016, 14 sites ont dépassé les 10 000 visites mensuelles, parmi la vingtaine qui affiche les prix et offre la possibilité d’acheter en ligne.

L’ensemble des sites proposant des achats de produits agricoles sur internet, ont reçu en moyenne 660 000 visites par mois.

Ils représentent 5% des visites des Agrinautes sur l’ensemble des sites agricoles que nous suivons. Il y 18 mois les achats en ligne ne représentaient que 3% du trafic.

Ce mouvement ne devrait pas s’arrêter là. Ainsi les premiers chiffres des connexions sur ces même sites mettent en évidence une progression de l’ordre de 10% en août dernier par rapport à juillet.

24 sites agricoles ont dépassé 100 000 visites mensuelles au 1er semestre 2016

16 septembre 2016

Selon les données collectées par SimilarWeb au premier semestre 2016, 24 sites agricoles dépassent 100 000 visites mensuelles en moyenne. 3 de plus qu’au semestre précédant.

L’ensemble de ces 24 sites ont augmenté leur trafic mensuel de 980 000 visites.

Les plus grosses progressions reviennent à :

Inra.fr  : + 560 000 visites par mois

Agriculture.gouv.fr : + 220 000 visites par mois

Lameteoagricole.net : + 200 000 visites par mois

Cirad.fr : + 145 000 visites par mois

Msa.fr : + 106 000 visites par mois

Agroparistech.fr : + 105 000 visites par mois

A l’inverse Simagri a perdu 300 000 visites par mois et Agriaffaires 109 000 visites par mois.

Pour répondre à certaines demandes (lors de la présentation le l’enquête Agrinautes 2016 au Space) je reviendrai spécifiquement sur les sites agricoles e-commerce.

20% des Agrinautes disposent d’au moins un outil connecté à la console du tracteur en 2015.

30 mai 2016

Source : Enquête Agrinautes Agriseurfeurs 2015 NTIC AGRI CONSEIL – BVA – Terre-net Media

Toutes productions confondues en 2015 un Agrinaute sur cinq utilisait au moins un outil connecté à la console du tracteur. Un gain de 5 points en un an. En moyenne chaque console relie 1,9 outils.

Le pulvérisateur est l’outil le plus souvent connecté (62% des Agrinautes utilisant des appareils connectés), suivi des épandeurs et semoirs à engrais (58%) loin devant la machine à récolter (28% pour les moissonneuses-batteuses, presses, …) les semoirs (26%) et les outils de préparation du sol 12%.

Source : Enquête Agrinautes Agriseurfeurs 2015 NTIC AGRI CONSEIL – BVA – Terre-net Media

24% des Agrinautes sont équipés d’outils de guidage et 8% d’autoguidage.

1/8 utilisent la coupure de tronçon et 6% la modulation de doses.

Les équipements en coupure de tronçons et modulation de doses pourraient doubler dans les 2 à 3 ans.