Le Minitel fait de la résistance …

Minitels

France Telecom vient de publier son rapport 2006 sur le Minitel.

La baisse annuelle du trafic se poursuit et atteint 35%. Néanmoins les services Minitel représentent encore plus de 11 millions d’heures (dont une bonne partie à partir d’émulateurs sur PC) générant un chiffre d’affaires estimé à 135 Millions d’euros.
L’annuaire des services Minitel comporte 43 services agricoles (31 en élevage, 6 en matériel, 3 en cultures, 3 en informations professionnelles) plus une dizaine de services météo.
En élevage un fait peu connu, mérite d’être souligné : 20 ans après l’ouverture, aux éleveurs, des premiers services interactifs, les serveurs des ARSOE de Bretagne, et du Nord observent encore une majorité des accès aux services d’élevage par le canal du Minitel (déclarations de naissance, demandes de passage de l’inséminateur, demande d’enlèvements pour l’équarrissage, consultations des résultats d’analyse de lait, …).

Ces éléments se retrouvent dans l’enquête Agrinautes de NTIC Agriconseil présentée à Tic-agri en décembre dernier : 18% des Agrinautes déclarent utiliser encore le minitel en parallèle d’internet pour leurs besoins professionnels, ce chiffre monte à 23 % pour les éleveurs et atteint 29% chez les laitiers.

Un PC équipé d’un modem 56 Ko ne fait pas forcément le poids devant les habitudes et la simplicité d’usage du Minitel. Vivement l’ADSL pour tous.

Auteur : christian

Doté d'une double compétence (ingénieur en agriculture et Haut Enseignement Télématique de France Télécom & Sup Elec), je suis le créateur des services télématiques des Chambres d'Agricultures GUILLAUME Tel et KERTEL Bretagne, du portail Web-Agri, de la société de marketing direct agricole HYLTEL, de Tic-Agri et de l'enquête Agrinautes.

Laisser un commentaire