Télépac 2007 … vers les 60 000 déclarations en ligne ? Votre assistant personnel rechargé au sucre ?

Agri cantal ordi

Depuis 2005 il était possible de consulter ses DPU (droits à paiement unique) et télé-déclarer son dossier PAC, sur le site Télépac. S’y ajoute cette année les demandes d’ICHN (indemnité compensatoire de handicap naturel) et de PMTVA (prime au maintien du troupeau de vaches allaitantes) en ligne jusqu’au 15 mai. Plus de 2 700 télé-déclarations de PMTVA ont déjà été remplies. Elle est simple (la phase la plus longue est la création du compte lors de la première déclaration uniquement) et ne nécessite pas d’avoir du haut débit contrairement au dossier PAC pour lequel l’ADSL est fortement conseillé (la cartographie est volumineuse). A noter que le N° Siret de l’exploitation est bien utilisé comme identifiant de l’exploitation.

La déclaration PMTVA en ligne, étant assistée, est plus simple que sur le papier et comporte quelques services en plus.

Plus de 6,3% des déclarations Télépac 2006 ont été transmises de façon dématérialisée, contre 1,8% en 2005. Dans plusieurs départements, le taux de télé-déclarations a été particulièrement élevé : 24% dans le Morbihan, 32% dans la Nièvre, et 63% dans le Lot (pour certains par l’intermédiaire des organismes)

L’administration a annoncé qu’une attention particulière serait portée au secteur de l’agriculture biologique par la mise en œuvre, à titre expérimental en 2007, d’une télé-procédure de notification à l’Agence Bio et de la simplification des documents pour l’identification des ovins et des caprins en agriculture biologique. Il n’y aura donc plus de formulaire papier à adresser à l’agence Bio comme actuellement.

Le dossier unique va permettre la fourniture à l’administration d’un document ou d’une information nécessaire à l’instruction des différents dossiers afin d’alléger les démarches des usagers. Les pièces nécessaires ne seront communiquées qu’une seule fois par les usagers, elles seront stockées dans une base de données nationale.
Une première étape concernera le plan végétal pour l’environnement et le plan de modernisation des bâtiments d’élevage. A terme, les dispositions retenues ont vocation à concerner l’ensemble des démarches des agriculteurs.

Une batterie fonctionnant au sucre ?

Batterie au sucre

Des chercheurs américains de l’université de Saint-Louis, dans le Missouri, travaillent actuellement à l’élaboration d’une batterie qui fonctionnerait avec du sucre. Ces recherches sont financées par le département américain de la Défense et présentent déjà des résultats très encourageants. Le principe repose sur l’utilisation d’enzymes qui convertissent le sucre en électricité. Selon eux, le meilleur rendement serait obtenu simplement en mélangeant du sucre en poudre et de l’eau. L’autonomie serait de 3 à 4 fois plus grande que celle d’une batterie au lithium-ion.

La batterie devrait être commercialisée d’ici 3 à 5 ans. L’agriculture y trouvera-telle de nouveaux débouchés ?

Auteur : christian

Doté d'une double compétence (ingénieur en agriculture et Haut Enseignement Télématique de France Télécom & Sup Elec), je suis le créateur des services télématiques des Chambres d'Agricultures GUILLAUME Tel et KERTEL Bretagne, du portail Web-Agri, de la société de marketing direct agricole HYLTEL, de Tic-Agri et de l'enquête Agrinautes.

Laisser un commentaire