Une amorce de Web2 sur le matériel agricole ? Le partage d’avis des utilisateurs se développe, et le trafic des sites de petites annonces explose.

tracteur

Jusqu’ici l’acheteur potentiel d’un matériel qui recherchait des informations sur la toile en dehors de son concessionnaire et du constructeur pouvait, soit consulter la base des CUMA, soit utiliser les forums des portails.

Depuis 2002 les CUMA ont mis en ligne un observatoire qualitatif du matériel agricole sur la fiabilité des engins récents établi à partir d’avis d’utilisateurs, essentiellement des animateurs de CUMA. Ce service organise des enquêtes et synthétise l’ensemble des avis sur des fiches par type de matériel. En 2007, les enquêtes portent sur les presses à huile et les moissonneuses-batteuses. La fiche de synthèse des presses à huile sortira fin juin et celle des moissonneuses-batteuses fin octobre.

En dehors de ce service, de nombreux agriculteurs lancent des appels à témoignages sur les forums, court-circuitant ainsi les réseaux traditionnels. Que ce soit sur les forums spécialisés de Terre-net ou Pleinchamp ces avis n’engagent que leurs auteurs et sont fonction de la disponibilité des interlocuteurs du moment mais peuvent générer d’intéressantes discussions.
Depuis le début de l’année un nouveau service Agriavis propose une collecte structurée d’avis d’agriculteurs et d’entrepreneurs agricoles : Agriavis dispose d’une base de données de 4 000 matériels agricoles référencés et décrits. Les utilisateurs sont invités à donner leur avis sur les matériels qu’ils utilisent dans leur exploitation. Actuellement plus de 600 avis ont été déposés. Ce site gère également un forum de discussion sur le matériel agricole.

Il faut noter que c’est dans le domaine du machinisme que l’on trouve le site internet agricole français au plus gros trafic Agriaffaires : 700 000 visites mensuelles, 100 000 visiteurs uniques hebdomadaires au dernier relevé de l’OJD, avec une pointe à 1 000 000 en janvier; soit une croissance de 100% en un an. Agriaffaires regroupe environ 47 000 annonces en ligne également accessibles depuis le site du MagCultures.

Terre-net propose 17 000 annonces en ligne, Matériel agricole (CIP, Grandes cultures infos) de son coté diffuse environ 7 000 annonces sur son site, et génère 60 000 visites mois et 10 000 visiteurs uniques hebdomadaires (trafic certifié OJD).
Le site de la France Agricole propose également environ 7 000 annonces de matériels agricoles.

8 heures et demi sur Internet par semaine, 145 000 Agrinautes, les agriculteurs ne sont pas moins « branchés » que les autres professionnels.

Portable aux champs

Contrairement à une idée reçue les exploitations agricoles ne sont plus en retard par rapport aux autres professionnels.

L’enquête permanente de l’INSEE de 2004 sur les conditions de vie des Français, montre un taux de 62,6% d’équipement en micro-ordinateurs des agriculteurs actifs identique à l’ensemble des actifs français. Le retard de 6 points mesuré en 1996 (14,6% pour 20,4 pour tous les actifs) a été comblé.
Au contraire le taux d’accès à internet des agriculteurs actifs est de 50% soit 8,5 points de plus que l’ensemble des actifs français, 9 points au dessus des artisans mais 17 points de moins que les cadres.

Le SCEES quant à lui a chiffré à 105 000 les exploitations utilisatrices d’Internet en octobre 2005 soit 50% de plus en deux ans, ou 2 000 exploitations de plus tous les mois.

Au printemps 2007 j’estime le nombre des agriculteurs professionnels utilisateurs d’Internet , les « Agrinautes », à 140 000 soit 45% des exploitations professionnelles.

Mais tous ne sont pas à la même enseigne, les uns « rament » avec un vieux modem, tandis que les autres naviguent sur la toile dix fois à vingt fois plus vite.

L’enquête « Agrinautes » de NTIC Agri Conseil nous a appris que les agriculteurs professionnels utilisant Internet se connectaient 8 heures 35 par semaine en moyenne. Le temps passé sur la toile augmentant avec l’ancienneté, puisque ce temps monte à 9 heures 50 pour ceux qui ont plus de 5 ans d’usage d’Internet.

Parmi les acteurs agricoles qui apparaissent sur le réseau je vous signale le site « Troisième point, le monde agricole en images », consacré au machinisme qui propose des vidéos à côté de ses galeries de photos consacrées aux matériels et aux chantiers.