Fracture numérique deux réponses différentes : en France un secrétariat d’état, au Japon un satellite à trés haut débit.

Satellite télécom

La rumeur court sur Internet depuis quelques jours : la nomination d’un secrétaire d’Etat aux nouvelles technologies pourrait intervenir très prochainement et André Santini aurait la préférence des internautes.

Une nomination qui, si elle avait lieu, aurait pour but de répondre à « la fracture numérique » de notre pays et concernerait donc fortement l’agriculture. L’attribution des fréquences en or libérées par l’arrêt de la télévision analogique en décembre 2011 sera certainement un de ses premiers dossiers à traiter pour la mise en place d’un réseau à très haut débit mobile (voir les dividentes numériques).

Pendant ce temps pour combler les zones blanches inaccessibles à la fibre optique (nous n’en sommes qu’aux zones sans ADSL dans nos campagnes) le Japon s’apprête à lancer un satellite de télécommunications à très haut débit , qui permettra d’obtenir des débits supérieurs à ceux de la fibre optique sur tout le territoire.

Il faut savoir qu’aujourd’hui au Japon les abonnés situés à moins de 2 km d’un central, peuvent télécharger à trés haute vitesse à 45 M0 pour 30€ par mois !! et que les abonnés fibre optiques sont plus nombreux que les abonnés ADSL.

Auteur : christian

Doté d'une double compétence (ingénieur en agriculture et Haut Enseignement Télématique de France Télécom & Sup Elec), je suis le créateur des services télématiques des Chambres d'Agricultures GUILLAUME Tel et KERTEL Bretagne, du portail Web-Agri, de la société de marketing direct agricole HYLTEL, de Tic-Agri et de l'enquête Agrinautes.

2 réflexions sur « Fracture numérique deux réponses différentes : en France un secrétariat d’état, au Japon un satellite à trés haut débit. »

  1. Il faut aussi savoir que le Japon a une densité de population de 330 habitant/km2 mais comme la population se concentre sur seulement 22% du sol japonais, la densité réelle passe à près de 1.600 hab/km². En parallèle, la France a une moyenne de 112 habitant/km² (et je ne parle pas de la densité de la population dans les zones agricoles qui tombent facilement en dessous des 10 habitants. Donc, comparer deux choses équivalentes serait un plus…

  2. Vous avez raison Patrick pour le filaire (paire de cuivre ou cable) et l’exemple Japonais n’en est que plus intéressant. Alors que leurs zones blanches sont moins importantes que les notre, et donc demanderaient moins de « fil à tirer », les Japonaisinvestissent dans le réseau herzien pour offrir à tous des débits de l’ordre du Gbit/s soit 150 fois l’ADSL ou 10 fois la fibre optique.

Laisser un commentaire