Une dizaine de robots de traite sur le Space. Les constructeurs annoncent un emballement de la demande.

Astronaut Lely Robot RDS SAC Technologie Lely (Lely et PackoFullwood) Bras Idento ( Christensen et Boumatic)

La présentation du premier robot de traite (l’Astronaut de Lely) avait été l’attraction du Space en 1998, 10 ans après,  plus de 10 stalles de toutes marques y étaient exposées traduisant ainsi l’explosion du marché français.

Le premier robot a été installé en France en 1992 et en 1998 on n’en comptait encore que cinq. Les installations nouvelles qui n’avaient vraiment décollé  qu’en 2005 se sont très rapidement accrues depuis l’automne 2007.

En un an le parc installé est passé de 1 000 à 1 800 stalles environ, soit une croissance de 80%. Les constructeurs  annoncent environ 700 commandes qui vont être installées dans les mois qui viennent. Actuellement quasiment tous les constructeurs ont des offres de traite automatique.

Si Lely (1 000 installations environ) détient toujours plus de 50% du parc installé, il faut noter la montée en charge très rapide de Delaval (autour de 500 VMS) grâce à son réseau de concessionnaires. WestfaliaSurge (Robot Titan) représente le 3ème parc installé en France (200 stalles environ) depuis la reprise de RMS. PackoFullwood est également présent avec Merlin construit sur une technologie Lely. Boumatic est le dernier entrant sur le marché français avec son bras Proflex, bâti sur un robot industriel du Suédois Motoman comme celui du Danois Idento, de SAC Christensen, dont nous connaissions déjà une dizaine de  Rds Futureline en France.

Le contrôle laitier chiffre aujourd’hui à environ 3% le nombre de ses adhérents équipés d’un robot de traite et Michel Sady le directeur de la structure du Calvados estime que  le taux d’équipement en traite automatique devrait grimper à 8 % dans les 3 ans. Ce qui laisserait encore l’élevage laitier français loin derrière les Hollandais qui ont déjà dépassé les 10% de leur vaches traites automatiquement.

Auteur : christian

Doté d'une double compétence (ingénieur en agriculture et Haut Enseignement Télématique de France Télécom & Sup Elec), je suis le créateur des services télématiques des Chambres d'Agricultures GUILLAUME Tel et KERTEL Bretagne, du portail Web-Agri, de la société de marketing direct agricole HYLTEL, de Tic-Agri et de l'enquête Agrinautes.

4 réflexions sur « Une dizaine de robots de traite sur le Space. Les constructeurs annoncent un emballement de la demande. »

  1. j’ai inesti dans un robot LELY A3 en ésprant avoir fait un bon choix aussi bien au niveau de l’investissement par lui méme que par la le choix de la marque. J’ai hésité sur 2 marques bleu ou rouge et j’ai choisi un rouge par rapport au prix et par rapport à la proximité de la concession. Je tiens à signaler au futur acquereur de robots de faire attention aux frais supplémentaires q’engendre l’achat d’un robot,c’est à
    dire pour ma part :cellules à part du robot,alimentation par vis,compatibilité avec le tank etc.quand vous signez avec le commercial tout va bien et vous donne que le prix du robot et n’a pas de prix de tout ce qui est à coté et bien sur le tank est compatible pour lui. Alors éplucher bien les prix avec le commercial!

  2. je suis très intéressé par la mise en place d’un robot de traite mais qu’elle sera la place du pâturage dans ce nouveau systeme.o je cherche des eleveurs pour visiter leurs installations merci.

  3. en effet attention lors de l’achat du robot. Moi meme equipe d’un robot Delaval depuis 1 an et demi les contrats de maintenance sont bien plus elevé que la concurrence et malgré le contrat les facture d’entretien n’arrete pas d’affluer car rien ou presque n’est inclus.
    Avant de signer avec une marque ou une autre demandez bien au représentant les cout d’entretien et n’hesitez pas à demander une trace ecrite. Vous eviterez les mauvaise surprise.

  4. Bonjour,

    Je suis intéressé par les robots et je cherche plus d’informations sur cette nouvelle technologie.

    Et-il possible pour Mr Charrieau ou Mr Derue de m’aider sur le sujet?

    Merci

Laisser un commentaire