L’offre croissante de WebTV agricole suit le développement de l’ADSL.

Sites de video agricole en 2007

Le développement de l’ADSL dans les campagnes a ouvert un champ nouveau à la créativité des éditeurs.

Jusqu’ici, compte tenu des budgets nécessaire à la  diffusion, aucun acteur n’avait réussi durablement à installer une chaîne ou une émission télévisée spécialisée à destination des agriculteurs. Or l’image est un support bien plus performant que l’écrit. Louis Malassi, l’avait compris en créant, dés 1966, TPR (Télé Promotion Rurale) pour utiliser la puissance de l’image au service du développement agricole. Aujourd’hui le haut débit sur Internet lui aurait donné la possibilité de rencontrer son public.

Encore faut-il que ce débit soit à la porté de tous et suffisant pour permettre la diffusion de vidéos de qualité.

L’an dernier ce n’était pas forcement le cas :  l’enquête Agrinautes 2007 nous avait montré que si 88% des Agrinautes avaient un accès ADSL, plus 30 % d’entre eux avaient un débit inférieur à 512 Ko. Visionner une vidéo avec un débit de 512 Ko seulement n’est pas très confortable … . Ainsi, 63% seulement de l’ensemble des agrinautes avaient, il y a un an, un débit supérieur à 500 ko.

Et pourtant, quelques mois seulement après le lancement des première Web TV agricoles, 40% des Agrinautes les avaient visualisées.

Un an après, qu’en est-il ?

L’Agrinaute est-il un habitué des 2 journaux quotidiens, des 2 hebdomadaires ou bien des émissions thématiques, sans parler des émissions événementielles et des vidéos diverses.

L’enquête Agrinautes 2008 en cours nous apportera rapidement la réponse.

Cultures news, JeWee, LTA, Power Boost, SatiTV, Sima WebTV, terre.tv, TvAgri, Terre-net WebTV, Terre d’infos,  … Comment se retrouver, faire son choix dans l’offre abondante d’émission TV qui vient d’apparaitre en très peu de temps sur la toile agricole ?

Auteur : christian

Doté d'une double compétence (ingénieur en agriculture et Haut Enseignement Télématique de France Télécom & Sup Elec), je suis le créateur des services télématiques des Chambres d'Agricultures GUILLAUME Tel et KERTEL Bretagne, du portail Web-Agri, de la société de marketing direct agricole HYLTEL, de Tic-Agri et de l'enquête Agrinautes.

Laisser un commentaire