24 000 dossiers TéléPAC en plus cette année.

evolution-telepac-2009

117 000 télédéclarations sont parvenues dans les délais (15 mai) cette année soit 24 000 de plus que l’an dernier, portant ainsi la part des dossiers dématérialisés à 31 % cette année. 84 000 ont été signés soit directement par l’agriculteur soit via une structure (CER, Chambre, …). On peut estimer que 40 000 agriculteurs ont fait leur télédéclaration seuls depuis leur exploitation tandis que 260 000 ont retourné un dossier papier.

Les écarts sont importants d’un département à un autre, 9 départements ont atteint ou dépassé le seuil de 50% de dossiers en ligne (le Lot et l’Yonne dépassant même 80%). A l’opposé 8 départements n’ont pas atteint 15 % (les Alpes-Maritimes et la Savoie restant en dessous de 10%). 8 départements ont réalisé plus de 3 000 dossiers (dont les 4 bretons, la Mayenne, l’Aveyron, le Lot et les Pyrénées-Atlantiques).

Apparemment les systèmes de production  ne sont pas la seule explication de ces écarts, pas plus que les « zones blanches ».

Notons que les Pays-Bas, avec les mêmes contraintes européennes,  atteignent 70% de télédéclarations cette année, dont 45% en autonome contre 1/3 en France.

Le Ministère de l’Agriculture s’est fixé un objectif ambitieux : 80% de télédéclarations d’ici 3 ans soit 70 000 dossiers papiers seulement.

Changer les habitudes de 50% des agriculteurs en 3 ans est un beau challenge qui devrait dynamiser l’ensemble de la filière de l’Internet agricole.