Arrivée des constructeurs de machines à traire (et robots) sur le marché des logiciels de gestion de troupeau.

la-vache-et-lordinateur

Mes résultats sont-ils bons ?

L’élément nouveau du Space de cette année réside dans l’arrivée des constructeurs sur le marché des logiciels de suivi et gestion de troupeau sur le terrain des éditeurs spécialisés (controles laitiers, Isagri, …).

Ainsi Boumatic lance un logiciel de suivi de troupeau, Smartdairy, simultanément en Europe et aux USA.

PackoFullwood présente un “minilab” analyseur de lait (TB, TP, Cellules, lactose, sang, …) avec logiciel de suivi.

Lely propose une gestion de la distribution des concentrés à la vache, en fonction du coût de l’aliment, du prix du lait et de la réponse de la vache… au kg de concentré supplémentaire. Les éleveurs ont également accès à une comparaison en ligne avec les autres éleveurs utilisant le même système.

Dairy master, CTA milk, Cow house, Smart Dairy, Fullwood, Agricow, Farm Technologies … et pourtant nous sommes au hall 11 du Space 2009 à Rennes. La France doit compter environ 2000 robots.

Vache au balcon

Les principales marques de machines à traire du marché français ont disparu en quelques années, absorbées par des sociétés étrangères. Il ne reste ni fabrication*, ni bureau d’études en France. Les principaux acteurs sont européens : Lely, Delaval (absent du Space), Fullwood, …) ou américains (Boumatic, …) .

Le développement des robots de traite continue et le territoire français doit compter 2 000 robots environ (2 500 stalles) avec une grande majorité de Lely. Si les délais de livraison se sont réduit et les commandes en stand by pour cause de non lisibilité sur le marché du lait, les projets sont toujours là.

*A noter que GEA prévoit de transférer une partie de sa fabrication d’Allemagne à Dijon.