Les comportements professionnels et privés des agrinautes sur les réseaux sociaux se rapprochent.ociaux se rapproche du comportement dans la sphère privé.

Ajouter une image

Le comportement professionnel des agrinautes sur les réseaux sociaux se rapproche de leurs pratiques dans la sphère privée.

Ainsi en deux ans la consultation des réseaux sociaux à des fins professionnelles s’est accrue de 10 points contre 4 pour les usages privés ramenant l’écart à 10 points (47% des agrinautes dans le domaine privé contre 37 % pour les besoins agricoles.

Les consultations professionnelles sur Facebook concernent 16,8% des agrinautes en 2016 contre 10% en 2014, 13% sur You Tube (stationnaire).

Sur Google+ la croissance est plus faible 9,3% contre 8% de même que sur Linkedin 3,4% (3% en 2014). Twetter bien qu’en progression ne concernent toujours qu’une minorité d’agrinautes 2,9% contre 2% il y à 2 ans.

Dans l’analyse des consultations par type de terminal il est intéressant de noter que les possesseurs de tablettes fréquentent pour 59% d’entre eux les réseaux sociaux (Pro et perso) contre 48% pour les détenteurs de PC ou smartphone. Mais les possesseurs d’ordiphone (en français) s’y rendent à 34% tous les jours contre 24% pour les tablettes et 20% les PC.

.

Les Agrinautes utilisent plutôt les forums que les réseaux sociaux pour communiquer entre eux.

L’enquête « Agrinautes 2016 » nous confirme que les agriculteurs n’utilisent pas beaucoup les réseaux sociaux pour échanger entre eux.

13% des agrinautes utilisent les forums pour communiquer avec d’autres agriculteurs et seulement 8% les réseaux sociaux.

Sur internet, l’exploitant agricole se hasarde peu vers l’inconnu, même avec ses collègues.
Par contre avec des destinataires connus, les courriels sont utilisés par plus de 50% avant les textos pour un tiers d’entre eux.

Deuxiéme session de deux MOOC agricoles très prochainement.

Deux MOOC agricoles (Cours en ligne massif ouvert à tous) en français, ouvrent prochainement sur Fun-Mooc

Le premier « Agroécologie », dispensé par Montpellier SupAgro, se déroule du 17 février au 27 avril et demande 4 heures de travail par semaine.

Le second « la coopération agricole« , coopération d’AgroParisTech et Coop de France, débute le 3 avril, se termine le 17-4 mai et demande 1 heure de travail par semaine.

N’hésitez pas à vous inscrire.