Comportements générationnels des Agrinautes.

Usages des réseaux sociaux en agriculture; extraits de l’enquête 2010 « Agrinautes êtes-vous innovateur ? » présentés au débat du Syrpa Ouest au Space.
Plus de 200 personnes de tous les secteurs du monde agricole ont participé à ce débat intéressant.
Vous pouvez télécharger la dizaine de diapos que j’ai commentées. Extraits

Réseaux sociaux : 65% des agrinautes de moins de 30 ans utilisent Facebook.


Des extraits de l’enquête Agrinautes 2010 seront présentés au débat du Syrpa mercredi matin au SPACE.
L’enquête 2010 a montrée que 75% des premiers agrinautes « web natifs » utilisaient les réseaux sociaux et que 85 % d’entre eux recherchaient des « amis » sur Facebook.
L’enquête Agrinautes 2011 en cours nous montrera certainement de nouvelles évolutions.

Les agrinautes sont-ils prêt à utiliser les réseaux sociaux ? Thème du grand débat du SYRPA au SPACE.

Pourquoi les agrinautes sont-ils encore timides à l’égard des réseaux sociaux professionnels ?
Les forums seraient-ils plus adaptés à l’échange entre professionnels du monde agricole ?
Pourquoi les institutionnels et les firmes sont-ils encore frileux pour communiquer sur les réseaux sociaux ?
Facebook peut-il être un lien vers le grand public ? Un atout pour les ventes directes ?
On peut dès lors s’interroger sur l’impact des nouveaux réseaux agricoles Agrilink et Pardessuslahaie et sur la place qu’ils vont prendre dans le monde agricole dans les prochaines années.

Autant de questions auxquelles je tenterai de répondre lors d’un débat animé par Pierre Boiteau, avec
Maguette Mbow (Agrilink, La France Agricole),
Philippe Desnos (Pardessuslahaie, Trame),
Olivia Hermitte (Terre-net Média),
Roger Le Guen (ESA, sociologue),
Simon Chignard (Association BUG, La Ruche réseau social urbain, La Cantine numérique),
Richard Fremder (APCMA, Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat),

Grand Débat du Syrpa Ouest au SPACE
mercredi 14 septembre 2010, de 10 h à 12 h 30
Espace Région Bretagne – Parc des expositions de Rennes-Saint-Jacques
Inscription par mail à catherine.ducolone@syrpa.com

23 000 « amis pour « les agriculteurs sont des bosseurs » sur FaceBook

Cette page FaceBook « Les agriculteurs sont des bosseurs… qui ne comptent pas leurs heures »

est certainement actuellement la plus consultée dans le domaine agricole sur le réseau social français.

Ses centres d’intérêt se rapprochent de la vente directe et du machinisme.

Sera-t-elle un lien entre le monde agricole et les consommateurs?

Agrilink, le réseau social de La France Agricole, prépare des services professionnels pour ses communautés.

Le réseau Agrilink se développe lentement avec fin mai  plus de 2 000 inscrits, dont la moitié qualifiés. Sur ceux -ci 1/3 sont domiciliés en Ile de France.

Les éleveurs représentent 20% des inscrits juste devant les céréaliers.

Les thèmes les plus fréquentés sont « les ID plein la tête » devant « les Innovations » et « le développement durable »

Pour accélérer son développement Agrilink va ouvrir prochainement des comptes « Pro » avec des services experts, permettant notamment de faire des envois en push vers les communautés et met en place des partenariats avec des acteurs du monde agricole.

A noter que La France Agricole est également présente sur FaceBook avec près de 1 800 « amis »

Connaissez-vous la page Massey Ferguson sur Facebook ?

La page de Massey Ferguson sur Facebook est un bon exemple d’utilisation des réseaux sociaux pour entretenir une image, développer une relation avec des « aficionados » de la marque.
Massey France l’anime et, par exemple, a posté tous les jours une vidéo du SIMA.
Massey s’est déjà créé une communauté de 1200 « amis » français et 12 142 autre sur la grande planète Facebook.

Avec Agrilink, La France Agricole réussira t-elle à installer un réseau social généraliste sur le secteur agricole ?

La France Agricole lance un réseau social à destination du monde agricole. Agrilink comporte une très belle interface, avec des didacticiels pour chacune des phases de l’inscription.
A son ouverture le réseau compte 9 thèmes et une centaine d’inscrits.
Le développement durable (7 projets et 110 inscrits) et les innovations (3 projets et 105 inscrits) sont les thèmes qui rencontrent le plus de succès pour le moment.
L’enquête Agrinautes 2010 a montré que 33% des Agrinautes utilisaient principalement les sites « grand public » (22% sur FaceBook, 15% copains d’avant) et très peu les réseaux sociaux professionnels proposés aux agriculteurs (à l’exception d’Agriavis).
Avec Agrilink, La France Agricole réussira t-elle à installer un réseau social généraliste sur le secteur agricole ?

Matinale le 17 janvier : pratiques des Agrinautes confrontées aux nouveaux usages professionnels hors agriculture.

ntic Agri ConseilIddem

A l’occasion de la sortie de la 4éme édition de l’enquête « Agrinautes êtes-vous innovateur ? » je vous propose de confronter les pratiques actuelles de ces Agrinautes au développement de nouveaux usages professionnels observés en dehors de l’agriculture.
Les différents intervenants traiteront notamment :

Les réseaux sociaux et la relation client, Lidia BOUTAGHANE PDG de CLIENTAUCOEUR.
L’animation des bases clients, Michael BOUYER – Responsable études et marketing Groupe SANEF
Les applications mobiles professionnelles Pascal ROCHER –WOKUP, spécialiste des applications mobiles professionnelles
Le référencement, Jean Dominique BRIVET – Fondateur d’EQUAERO
Les comportements utilisateurs hors agriculture.

Rendez-vous à la Maison Nationale des Eleveurs 149 Rue Bercy à Paris
Lundi 17 janvier de 10 heures à 13 heures

Pour ceux qui le souhaitent nous terminerons nos échanges autour d’une collation pour vous permettre d’être disponible pour 14 heures.

INSCRIPTIONS
IDDEM – 01.42.33.90.60
NTIC AGRICONSEIL – 06.84.53.87.70
contact@tic-agri.com
Christian Gentilleau

Participation à la matinale : 50 € Participation à la matinale et à la collation : 65 €

33% des Agrinautes fréquentent les réseaux sociaux, dans l’enquête Agrinautes 2010.

La quatrième édition de l’enquête « Agrinautes êtes-vous innovateur ? » nous révèle que les agriculteurs utilisent bien les réseaux sociaux mais moitié moins que le reste de la population (78%). Un tiers des Agrinautes (les agriculteurs qui utilisent internet pour leurs besoins professionnels) fréquentent les réseaux sociaux.

Les agriculteurs sont essentiellement présents sur des réseaux Grand public : Facebook pour les plus jeunes et Copains d’avant pour les anciens.

Les réseaux sociaux agricoles arrivent bien après et seul Agriavis ressort (par ailleurs 7éme des sites agricoles français dans notre observatoire).

Rappelons que dans l’enquête 2009 la moitié des agrinautes  estimait qu’un réseau social professionnel leur serait bien utile.

Notons que les entreprises du secteur agricole sont en retard sur l’utilisation des réseaux sociaux. Jetez ainsi un coup d’œil aux possibilités offertes pour développer la relation client sur le site de Client au Coeur.

Les agriculteurs qui font des ventes directes ont là une réelle opportunité pour développer leur notoriétés et leur ventes

L’enquête Agrinautes 2010 comporte les résultats de 1 196 questionnaires pondérés selon l’enquête AGRESTE (publiée en octobre 2008), pour une trentaine de sous-populations, avec une synthèse de 80 schémas avec des commentaires de C. Gentilleau et P. Marin (IDDEM)

Les sites des partis politiques sont moins consultés que les sites agricoles.

Accueil partis politiques 2803 média

En période électorale, je me suis amusé à faire une comparaison de la fréquentation des sites des parti politiques par rapport aux sites agricoles.

En février Les 7 premiers sites agricoles font chacun plus que les 180 000 visites des sites du PS ou les 130 000 de l’UMP (chiffres Google)

Par contre du coté des réseaux sociaux les politiques sont en avance.

La Coopol du PS a générée 250 000 visites et 20 000 visiteurs uniques dédupliqués, Les créateurs de possibles de l’UMP 46 000 visites et 14 000 visiteurs uniques, et le réseau social d’Europe Ecologie  28 000 visite et 5 300 visiteurs uniques dédupliqués.