La vidéo « Algues vertes : le réveil paysan » remporte le grand prix Planète-Reporter « Le Monde.fr » « YouTube »

Algues vertes : le réveil paysan

Cette vidéo Algues vertes : le réveil paysan fait par un fils de paysan sur son père est un bel exemple de ce que peuvent faire les agriculteurs pour communiquer directement auprès du grand public.

Gageons que son authenticité lui vaudra une écoute bien plus large qu’un message de communication institutionnelle.

Félicitations à Benjamin Lucas.

60% des joueurs de SimAgri sont des agriculteurs.

ferme-simagri1

La spécificité agricole de ce jeu d’entreprise en ligne attire de plus en plus de monde notamment les jeunes et plus précisément les élèves des établissements scolaires agricoles. Ils y trouvent un moyen ludique de se former à la gestion d’une exploitation agricole.

logo-simagri

SimAgri va bientôt fêter ses 5 ans. Aujourd’hui 27 000 joueurs actifs (en progression de 20% par rapport à l’an dernier) affrontent les variations de cours, les caprices de la météo, les accidents sanitaires, … .
En octobre 9 salons régionaux d’élevage « GénétiSim » ont permis de sélectionner des animaux de 8 espèces (seul les bisons n’ont pas recueilli suffisamment de candidats) en vue des finales en décembre.
SimAgri ne cesse de se perfectionner en multipliant les productions (le maraîchage et le foie gras, sont les derniers arrivés) et les annonceurs ont la possibilités de prendre un stand sur le salon virtuel.

L’inscription est gratuite pour découvrir le jeu, puis 4€ la partie pour une campagne de 84 jours (un an accéléré 7 fois). L’abonnement annuel pour 4 campagnes revient à 10€.

Arrivée des constructeurs de machines à traire (et robots) sur le marché des logiciels de gestion de troupeau.

la-vache-et-lordinateur

Mes résultats sont-ils bons ?

L’élément nouveau du Space de cette année réside dans l’arrivée des constructeurs sur le marché des logiciels de suivi et gestion de troupeau sur le terrain des éditeurs spécialisés (controles laitiers, Isagri, …).

Ainsi Boumatic lance un logiciel de suivi de troupeau, Smartdairy, simultanément en Europe et aux USA.

PackoFullwood présente un “minilab” analyseur de lait (TB, TP, Cellules, lactose, sang, …) avec logiciel de suivi.

Lely propose une gestion de la distribution des concentrés à la vache, en fonction du coût de l’aliment, du prix du lait et de la réponse de la vache… au kg de concentré supplémentaire. Les éleveurs ont également accès à une comparaison en ligne avec les autres éleveurs utilisant le même système.

Dairy master, CTA milk, Cow house, Smart Dairy, Fullwood, Agricow, Farm Technologies … et pourtant nous sommes au hall 11 du Space 2009 à Rennes. La France doit compter environ 2000 robots.

Vache au balcon

Les principales marques de machines à traire du marché français ont disparu en quelques années, absorbées par des sociétés étrangères. Il ne reste ni fabrication*, ni bureau d’études en France. Les principaux acteurs sont européens : Lely, Delaval (absent du Space), Fullwood, …) ou américains (Boumatic, …) .

Le développement des robots de traite continue et le territoire français doit compter 2 000 robots environ (2 500 stalles) avec une grande majorité de Lely. Si les délais de livraison se sont réduit et les commandes en stand by pour cause de non lisibilité sur le marché du lait, les projets sont toujours là.

*A noter que GEA prévoit de transférer une partie de sa fabrication d’Allemagne à Dijon.

FairMilkTV, une webTV qui met le direct à la portée de tous les grévistes du lait.

fairmylktv

Les grévistes du lait se sont dotés d’un outil innovant sur Internet fairmilktv.com. Avec une simple webcam, un PC et une liaison ADSL les animateurs de la grève retransmettent en direct les réunions, discussions et interventions des uns et des autres.

La production est complètement décentralisée, la télé est à la disposition de tous les acteurs du mouvement. Bien sûr la qualité n’est pas celle des professionnels de la production audiovisuelle, mais c’est du direct, du vécu et l’impact est certainement là. En moins d’un mois le site dépasse les 30 000 visites.

Une sélection des meilleurs moments d’infos passe en arrière fond en attente de directs. Les horaires des informations en direct sont communiquées par mail ou sur le site apli-nationale.org. Tous les soirs à 20 heures la chaîne diffuse une conférence de presse.

Autre aspect nouveau : le site est composé de trois flux, Français, Belge et Allemand. Cette approche est complètement différente de la traduction d’un site en plusieurs langues. Ici nous sommes dans le « Web 2.0 » l’information n’est pas descendante, mais collaborative.

Ce site a été réalisé par un agriculteur Jean Luc Picourlat, connu pour ses applications développées avec SOFTIVERT, en utilisant le site de streaming Justin.tv.

Il commercialise également ce service pour des colloque, réunions, … pour un budget de l’ordre de 500 € pour une manifestation.

L’ARSOE de Bretagne propose un service de commande vocale pour remplacer les commandes d’insémination sur Minitel.

arsoe-bretagne

urceo

.

amelis

.

.

.

.

.

En décembre 2008 60% des commandes d’insémination de l’URCEO arrivaient encore par Minitel, 30% par internet et 10% sur des répondeurs enregistreurs.

Face à l’arrêt prochain du minitel l’ARSOE de Bretagne a proposée aux centres d’inséminations la mise en œuvre d’un service de synthèse vocale. Ouvert depuis le début de l’année,  ce service simple a permis à l’URCEO de réaliser des gains de productivité par rapport aux répondeurs enregistreur et de fournir une alternative aux accès internet.

60% éleveurs des 9 500 éleveurs l’ont utilisé depuis sa mise en service, générant 2 800 appels vocaux par semaine.

Trois mois plus tard les commandes d’insémination via le Minitel ont chuté d’1/3 (40% des transactions), les commandes vocales ont presque doublé pour atteindre 20% et les accès internet arrivent quasiment à égalité avec le minitel.

Ce succès rapide s’explique par le développement de l’usage du téléphone mobile (60% des appels vocaux) et la simplicité du service (ainsi grâce à la reconnaissance du numéro de l’appelant le système propose un numéro d’élevage par défaut).

L’éleveur dispose maintenant de 3 modes pour commander ses inséminations :

– son téléphone portable classique avec un service de synthèse vocale

– son ordiphone 3G (Smartphone, iPhone,  …) avec une saisie tactile,

– son ordinateur de bureau.

Dans un ou deux ans le 3614 APELIA poura être fermé après plus de 20 ans de bons services.

Cat’Alliance : un site marchand pour l’élevage complétement intégré au système de gestion de l’entreprise.

catalliance

Alliance Pastorale qui avait ouvert en 1994 le premier site internet agricole français, continue d’innover sur son site de vente en ligne (Catalliance) en intégrant complètement le « web » avec son système de gestion intégré (PGI ou ERP en anglais).

La mise à jour de l’ensemble des données en ligne (prix et produits) se fait toutes les nuits en fonction des nouveaux achats, de l’évolution des prix et des dernières ventes réalisées. L’éleveur bénéficie ainsi d’un site mis à jour quotidiennement.

Le système permet également de gérer des offres spécifiques suivant les régions et de générer des profils personnalisés pour les adhérents.

Autre nouveauté,  les clients ont la possibilité de laisser un avis et de noter le produit qu’ils ont acheté. A ma connaissance c’est la première fois qu’un vendeur de l’agro-distribution propose cette fonctionnalité.

Avec plus de 2 000 visites par jour, Cat’alliance enregistre 200 à 300 commandes directes en ligne par mois (avec paiement par carte bancaire ou par chèque pour les adhérents) et génère 4 à 500 devis en ligne, qui sont transformés par la plate-forme téléphonique, elle-même intégrée à l’ERP de l’entreprise.

La plupart des appels qui arrivent sur la plate-forme téléphonique font suite à une consultation sur le site Internet.

80% des Agrinautes déclarent avoir procédé à au moins un achat professionel dans l’année (enquête Agrinautes êtes vous innovateurs 2008/09) et un grand nombre souhaite plus de sites de ventes en ligne (voir l’annuaire en ligne).

Avec Agridiscut un nouveau domaine s’ouvre à la vente en ligne : les animaux sur pieds.

agridiscut-encheres3

agridiscut-logo

S’inspirant du fonctionnement d’eBay et des marchés au cadran du grand Ouest Agridiscut, ouvre après une période de test.

Son concepteur, Michel Mercier souhaite « aider les agriculteurs à mieux défendre le prix de vente de leurs animaux « .
« Ainsi sur un lot de 10 bovins de race blonde d’aquitaine , le propriétaire a gagné 1100 € par rapport à la meilleure offre qui lui avait été proposée par des professionnels du commerce de bétail. »

 » 99% des annonceurs ont trouvés leur bonheur et acceptent la vente » .

Le site ne fait qu’une mise en relation, et vérifie que les intervenants ne sont que des professionnels enregistrés avec un numéro de siret pour les acheteurs et avec un numéro de cheptel pour les éleveurs.

Ce site vient répondre à une attente manifestée dans l’enquête Agrinautes et élargir le domaine des sites de vente offerts aux agriculteurs (voir les sites répertoriés dans notre annuaire).

A l’occasion du Space, Sanders ouvre le premier site de vente d’aliments en ligne.

Sanders commande aliments

Logo Sanders

Pour la première fois en France les agriculteurs ont la possibilité d’acheter leurs aliments bovins par internet 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 sur Sanders.fr .

La filiale aliments du groupe Glon a ouvert un premier site de vente en ligne pour sa gamme d’aliments pour ruminants. En cas de besoin l’éleveur peut joindre un service d’assistance téléphonique.

Si dans un premier temps les livraisons ne sont assurées que sur la Bretagne, elles devraient être étendues progressivement à tout le territoire.

A l’heure actuelle l’achat en ligne des aliments est réservé aux clients de Sanders.

Ce service, accessible depuis Sanders.fr, est également accessible depuis le portail Agranet en collaboration avec l’Arsoe de Bretagne.

Progressivement l’offre de sites d’achats pour l’exploitation agricole s’étoffe pour répondre à l’une des fortes attentes des Agrinautes.

Quels sont les services utilisés par les éleveurs agrinautes ?

usages des services internet par les eleveurs

L’enquête Agrinautes 2007, de NTIC AGRI CONSEIL, nous donne pour la première fois l’utilisation sur la toile des différents services professionnels par type d’exploitation. Ainsi 72% des éleveurs agrinautes utilisent le réseau pour transmettre ou consulter les données de leur élevage, avant les petites annonces ou les services de l’administration.