Média « Les NTIC en Agriculture

Archive pour le mot-clef ‘Média’

Isagri confirme le rachat de la France Agricole avec Sofiproteol.

Samedi 5 février 2011

Après l’avoir annoncé, la semaine dernière dans ses forums, Isagri vient de confirmer, dans un communiqué à l’AFP, son intention de rachat de 75% du Groupe France Agricole, avec Sofiproteol qui prend 25% de participation.

Les rédactions du groupe France agricole préparent un contrat « d’indépendance » devant les prémunir d’éventuelles interventions, comme le prévoit les règles professionnelles de la Fédération nationale de la presse d’information spécialisée adoptées par le Syndicat national de la presse agricole et rurale.

Un compromis de vente vient d’être signé pour le rachat de la France Agricole.

Lundi 17 janvier 2011

Isagri, associé à Sofiprotéol vient de signer un compromis de vente avec le fonds d’investissement Pragma capital, propriétaire à 92% de La France Agricole, pour la reprise de GFA Groupe France Agricole.

Rachat de La France Agricole : Xavier Beulin, via Sofiprotéol, est invité au tour de table.

Samedi 15 janvier 2011

SofiproteolLa France Agricole

Dans le cadre du rachat de La France Agricole par Isagri, le groupe financier, Sofiprotéol prendrait 20% du capital, sur la base d’une valorisation de l’ordre de 70 millions.

Xavier Beulin, qui préside le fond financier, exploite 450 hectares dans le Loiret, une ferme laitière au Maroc, et vient de prendre la présidence de la FNSEA.
Sofiprotéol réalise un chiffre d’affaires de 5,5 milliards et contrôle de nombreuses entreprises de l’agrofourniture (Glon, Sofial) et de l’agroalimentaire (Lesieur, Soprol, Saipol, Oleon, Novance, Diester Industrie, …)

En rentrant au capital de La France Agricole, Xavier Beulin ajoute un nouveau média à côté de ceux du groupe REUSSIR (hebdomadaires départementaux et mensuels nationaux) contrôlés par la FNSEA.
Si internet a permis dans les 10 dernières années une multiplication des sources d’information pour le monde agricole (Terre-net, Du coté du web, Agrisalon, Web-Agri, Vitisphére, Pleinchamps, LeMagCultures, …) cette décennie démarre avec une disparition d’équipes rédactionnelles (Agrisalon, Le MagCulture) et une forte concentration.
Cette concentration en cours dans la filière est-elle une bonne chose pour les agriculteurs ?

Revirement dans les négociations pour le rachat de La France Agricole

Mercredi 22 décembre 2010

Isagri

La France Agricole

La France Agricole

Isagri revient dans la négociation du rachat de La France Agricole, après l’échec final de la proposition du fond GMT.

Le groupe Isa est entré en négociation exclusive pour une issue très rapide d’ici le 15 janvier au maximum. Isagri souhaite mettre en œuvre un projet multimédia à 10 ou 15 ans et sortir La France Agricole de ses cycles de rachat/vente tous les 3/5 ans.

Le groupe veut répondre aux besoins des usages futurs des agriculteurs en utilisant tous les supports actuels ou en développement dont l’exploitant disposera : papier, PC, Internet, vidéo, Internet mobile, sms, tablette, périphérique sur matériel roulant type ISA 360,…

Ce projet global du leader européen de l’informatique agricole intégrant le 1er hebdomadaire français professionnel, s’il aboutit, marquera un virage important pour l’agriculture française.

Rachat de la France Agricole, suite.

Jeudi 11 novembre 2010
La France Agricole

La France Agricole

D’après nos informations le propriétaire majoritaire de la France Agricole serait entré en discussion exclusive avec un fonds de pension anglais. Les discussions porteraient plus sur un niveau de valorisation de 6 fois le résultat (9 à 10 millions en 2009) que 8 comme indiqué précédemment. Ainsi il ne serait plus question de rapprochement industriel possible (Le Moniteur, Isagri, …) pour optimiser les structures mais d’une simple valorisation financière de la part de Pragma capital.

Le Mag-Cultures arrête son activité.

Vendredi 17 septembre 2010

LE MAG

La Semag société éditrice du Mag-cultures vient de déposer son bilan. En 5 ans et 74 numéros Le Mag avait apporté un nouvel éclairage aux chefs d’entreprise agriculteurs, mais son modèle économique de gratuit ciblé, basé avant tout sur les recettes publicitaires n’a pas résisté à la crise.

Il a sans doute manqué à la SeMag les moyens de développer une véritable stratégie de marketing direct multimédia. Les annonceurs du secteur agricole sont restés frileux en raisonnant plan média et non ciblage directe.
La synergie entre le papier et le site internet n’a pratiquement pas existé.

Le trafic du Mag se situait autour des 100 000 visites uniques mensuelles (130 000 d’après Google, 97 000 d’après OJD en mai).
Avec l’arrêt courant Août de la météo (un des points forts du Mag.fr) les visites sont tombées à 55 000 (52 000 Google, 60 000 OJD)

Un autre point d’accroche, les blogs, avait permis une véritable expression nouvelle d’agriculteurs (je pense notamment à « Béret vert » ses 260 billets son humour ravageur et ses échanges avec « Patogaz », « Cultilandes » ou autre « Moulin jaune » )

Où vont aller les visiteurs du MAG Cultures ?
Lameteoagricole.net qui fournissait le Mag diffuse maintenant en direct ses prévisions.

L’entreprise de Stefan Nether et Emmanuel Aldeguer, ses deux fondateurs, aurait méritée une meilleure issue. Mais je pense que le monde agricole peut les remercier du sang neuf qu’ils ont apportés dans l’édition agricole.