Météo « Les NTIC en Agriculture

Archive pour le mot-clef ‘Météo’

Historiques températures et pluviométries avec « La Méteo Agricole »

Lundi 25 juillet 2011


Vous croyez qu’il a trop plu ces derniers jours ?
Et bien regardez sur la météo agricole : vous avez peut-être raison si l’on compare les 30 derniers jours à la moyenne des 10 années précédentes, mais pas forcément depuis le début de l’année.

C’est ce que l’on peut voir sur la nouvelle version de La Météo Agricole.

Le Mag-Cultures arrête son activité.

Vendredi 17 septembre 2010

LE MAG

La Semag société éditrice du Mag-cultures vient de déposer son bilan. En 5 ans et 74 numéros Le Mag avait apporté un nouvel éclairage aux chefs d’entreprise agriculteurs, mais son modèle économique de gratuit ciblé, basé avant tout sur les recettes publicitaires n’a pas résisté à la crise.

Il a sans doute manqué à la SeMag les moyens de développer une véritable stratégie de marketing direct multimédia. Les annonceurs du secteur agricole sont restés frileux en raisonnant plan média et non ciblage directe.
La synergie entre le papier et le site internet n’a pratiquement pas existé.

Le trafic du Mag se situait autour des 100 000 visites uniques mensuelles (130 000 d’après Google, 97 000 d’après OJD en mai).
Avec l’arrêt courant Août de la météo (un des points forts du Mag.fr) les visites sont tombées à 55 000 (52 000 Google, 60 000 OJD)

Un autre point d’accroche, les blogs, avait permis une véritable expression nouvelle d’agriculteurs (je pense notamment à « Béret vert » ses 260 billets son humour ravageur et ses échanges avec « Patogaz », « Cultilandes » ou autre « Moulin jaune » )

Où vont aller les visiteurs du MAG Cultures ?
Lameteoagricole.net qui fournissait le Mag diffuse maintenant en direct ses prévisions.

L’entreprise de Stefan Nether et Emmanuel Aldeguer, ses deux fondateurs, aurait méritée une meilleure issue. Mais je pense que le monde agricole peut les remercier du sang neuf qu’ils ont apportés dans l’édition agricole.

Google confirme le trafic des grands portails agricoles et donne des informations sur des sites qui ne communiquent pas

Lundi 1 mars 2010

Visites portails agri janvier

Vous connaissiez le moteur de recherche utilisé par 97% des Agrinautes (enquête NTIC Agri Conseil 2009) mais saviez-vous que Google observe le trafic des éditeurs à partir des cookies laissés sur votre PC, des données de Google analytics, de panels et de ses liens publicitaires (adwords, adsence,…) ?

Ces éléments nous permettent une meilleur connaissance du trafic réel pour les portails qui ne sont pas inscrit à l’OJD ou pour ceux qui se refusent à communiquer sur la fréquentation de leur service. La France Agricole apparait ainsi avec 180 000 visites mensuelles et 70 000 visiteurs.

L’ensemble des sites de Terre-net Média représentent 700 000 visites et 330 000 visiteurs mais non dédupliqués, loin des chiffres observés pour Pleinchamp dont l’audience déborde largement en dehors des agriculteurs avec un service météo que le Crédit Agricole diffuse largement.

De même nous pouvons situer l’attraction des sites public du secteur comme la MSA, le site du ministère ou TelePac en janvier.

A noter les 85 000 visites (100 000 environs en réel) d’AGRAM, 1er site de vente direct agricole parmi la quarantaine des site de vente que nous avons répertoriés (voir notre annuaire) , confirmant ainsi la place primordiale du machinisme dans les préoccupations des agriculteurs.

Nous avons la confirmation que la concurrence qui s’est accentuée sur les petites annonces de matériels ses 2 dernières années, n’a pas entamée la suprématie d’AgriAffaires (l’ensemble des 249 000 visites des 5 sites concurrents  représente moins de 14% du trafic du seul site Agriaffaires, 16% si l’on prend seulement le trafic français.)

Le rapprochement des chiffres de l’OJD et de ceux de Google mets en évidence une minoration de 10 à 20% du nombre des visites données par Google. (1 800 000 contre 2 200 000 pour Agriaffaires, 100 000 contre 110 000 pour Agriavis et 84 000 contre 98 000 pour Le MAG).

Ces visites ne sont pas forcément toutes du fait des agriculteurs. Pour les grands portails généralistes il s’agit de l’ensemble des visites; certaines rubriques étant très fréquentées d’autres beaucoup moins. Seule une enquête représentative auprès des Agriculteurs (comme Agrinautes êtes vous innovateurs ?) permet de préciser l’audience réelle des différents services (rubrique par rubrique) de chaque éditeur auprès des exploitants agricoles.

Merci à e-median pour son aide pour cette analyse.

Le froid dope le trafic des sites de météo agricole, notamment Pleinchamp.

Lundi 8 février 2010

Alexa trafic 6 mois  AA, PC, TN

Pendant les deux périodes de grand froid de décembre et janvier les services météo des portails agricoles ont été très sollicités. Ainsi Pleinchamp a pendant quelques jours dépassé le trafic d’Agriaffaires (voir le graphique de la page d’accueil de ticagri sur netvibes).

Pleinchamp annonce avoir franchi pour la première fois le cap de 2 millions de visites mensuelles (soit une hausse de 25% environ) et que désormais, plus de 225 000 agriculteurs (soit la presque totalité des agriculteurs équipés d’accès internet) ont accès aux Services Experts de Pleinchamp sur abonnement ou via leur Compte Service Agriculteurs du Crédit Agricole.

Jusqu’ici les périodes de trafic maximum de pleinchamp se situaient plutôt pendant les périodes de vacances scolaires, notamment pour ses prévisions météo.

Alexa trafic portails agricoles 2 ans

Agriaffaires a observé une nette croissance de son trafic (certifié par l’OJD) ces derniers temps et dépasse le seuil de 2 millions de visites mensuelles depuis novembre 2009.

Grandes tendances de l’usage internet des Agrinautes en 2008.

Vendredi 29 mai 2009


Interview de Christian Gentilleau à l’ACTA : les grandes tendances dans l’usage des services agricoles en ligne par les Agrinautes en 2008.
generique-interview-acta