OJD « Les NTIC en Agriculture

Archive pour le mot-clef ‘OJD’

Fréquentation des sites agricoles français d’après SimilarWeb.

Vendredi 20 février 2015

Le grand concurrent israélien d’Alexa, donne tous les mois un classement mondial des sites web, leur rang dans les consultations depuis la France ainsi qu’une estimation des visites uniques mensuelles.

Ce classement est calculé avec un algorithme propriétaire qui tient compte d’une combinaison de mesures (nombre de visiteurs uniques sur un site, de pages vues, temps passé, …). La taille et l’étendue du panel mondial d’utilisateurs de SimilarWeb permet d’évaluer la façon dont un site se classe dans tout l’Internet, sur les différents pays et sur sa catégorie.

Les deux classements (rang et nombre de visites) donnent quasiment le même ordre pour les sites agricoles français à l’exception d’Agritel, Web-agri et Vitisphére qui sont moins bien placés en « Rank » qu’en nombre de visites, compte-tenu certainement de consultations plus courtes et de pages vues moins nombreuses.

L’estimation des visites mensuelles uniques confirme celui d’Alexa.

Néanmoins un certain nombre de sites sont mieux positionnés en janvier par SimilarWeb. Ainsi lameteoagricole.net, infolabo.com, agri-convivial.comcemagref.fr et terre-net-occasions.fr apparaissent dans les 25 premiers sites agricoles français les plus visités.

Rang Janvier 2015 Visites uniques mensuelles
1 Agriaffaires 1 050 000
2 Inra 1 000 000
3 Pleinchamp 860 000
4 Msa 790 000
5 Agriculture.gouv 700 000
6 Simagri 460 000
7 Terre-net 420 000
8 Cirad 290 000
9 Lafranceagricole 250 000
10 Agroparistech 240 000
11 Grostracteurspassion 180 000
12 Vitijob 120 000
13 Fruits-legumes 120 000
14 Lameteoagricole 110 000
15 Agritel.com 95 000
16 Chambre-agriculture 90 000
17 Infolabo.com 90 000
18 Agri-convivial 80 000
19 Web-agri 80 000
20 Vitisphere 80 000
21 Synagri 75 000
22 Cemagref 75 000
23 Terre-net-occasions 70 000
24 Mascus.fr 65 000
25 Agriavis 65 000

Le Mag-Cultures arrête son activité.

Vendredi 17 septembre 2010

LE MAG

La Semag société éditrice du Mag-cultures vient de déposer son bilan. En 5 ans et 74 numéros Le Mag avait apporté un nouvel éclairage aux chefs d’entreprise agriculteurs, mais son modèle économique de gratuit ciblé, basé avant tout sur les recettes publicitaires n’a pas résisté à la crise.

Il a sans doute manqué à la SeMag les moyens de développer une véritable stratégie de marketing direct multimédia. Les annonceurs du secteur agricole sont restés frileux en raisonnant plan média et non ciblage directe.
La synergie entre le papier et le site internet n’a pratiquement pas existé.

Le trafic du Mag se situait autour des 100 000 visites uniques mensuelles (130 000 d’après Google, 97 000 d’après OJD en mai).
Avec l’arrêt courant Août de la météo (un des points forts du Mag.fr) les visites sont tombées à 55 000 (52 000 Google, 60 000 OJD)

Un autre point d’accroche, les blogs, avait permis une véritable expression nouvelle d’agriculteurs (je pense notamment à « Béret vert » ses 260 billets son humour ravageur et ses échanges avec « Patogaz », « Cultilandes » ou autre « Moulin jaune » )

Où vont aller les visiteurs du MAG Cultures ?
Lameteoagricole.net qui fournissait le Mag diffuse maintenant en direct ses prévisions.

L’entreprise de Stefan Nether et Emmanuel Aldeguer, ses deux fondateurs, aurait méritée une meilleure issue. Mais je pense que le monde agricole peut les remercier du sang neuf qu’ils ont apportés dans l’édition agricole.

Lafranceagricole.fr a rejoint l’OJD pour certifier son trafic.

Jeudi 10 juin 2010

Depuis Avril l’OJD intègre les données du site de La France Agricole dans sa certification mensuelle des traffics des sites internet.

La France Agricole (261 879 visites en mai dont 245 699 en France) rejoint ainsi Agriaffaires (2 123 761  visites dont  1 740 670 en France) et Le Mag (97 426 visites dont 92 270 Fr) parmi les sites agricoles passant par un tiers certificateur de leur trafic.

Il est intéressant de rapprocher les chiffres de l’OJD de ceux de Google.

Visites France en Avril :

.                                             Google                                  OJD

Agriaffaires                     1 700 000                           1 626 380

LaFranceAgricole              190 000                               215 697

LeMAG                               80 000                                 75 052

Les écarts sont de 5 à 13%, mais pas plus

.FA Trafic quotidien

Evolution du trafic quotidien de la France Agricole d’après Google.

Observatoire des sites agricoles : Visiteurs uniques en avril

Lundi 31 mai 2010

Visiteurs uniques Avril

Visiteurs Uniques (en milliers) en avril d’après Google.

Suite à un certain nombre de questions sur les Utilisateurs Uniques du mois dédoublonnés par Google,  je vous donne les chiffres de Google sur les Visiteurs Uniques notion plus courante et comparable aux données de l’OJD, Google Analytique ou Xiti, entre autres.

Je rappelle qu’un Visiteur Unique est décompté par journée, alors qu’un Utilisateur Unique est observé sur le mois.

L’intérêt de l’approche de Google est double :

D’une part elle donne une approche du nombre de personnes différentes qui sont touchées par le site chaque mois,  d’autre part il s’agit d’une approche méthodologique identique pour tous les sites permettant de les comparer.

J’ai pu constater sur une dizaine de sites que ces chiffres étaient inférieurs de 10 à 20% à ceux donnés par Google Analytique ou Xiti.


En janvier 17 sites agricoles français ont été vus par plus de 10 000 visiteurs différents.

Samedi 6 mars 2010

Utilisateurs des portails agri Janvier

Alors que l’OJD ne donne plus le nombre de visiteurs uniques dédupliqués dans le mois, Google permet de connaître les utilisateurs uniques d’un site dans un même mois.

Parmi les 240 000 visiteurs uniques d’Agriaffaires en janvier on dénombre 200 000 français soit une très forte proportion des professionnels agricoles équipés d’internet. Ceux -ci sont revenus sur le site 7,5 fois en janvier.

Pleinchamp, avec 150 000 utilisateurs uniques, est le site qui en janvier a eu les visiteurs les plus fidèles (10,7 visites dans le mois).

Terre-net compte 47 000 utilisateurs uniques et 8,1 visites par mois par Agrinaute, un peu plus que les 35 000 de Web-agri (5,1 visites en janvier) et les 27 000 de Terre-net-occasion (3,7 visites).

En janvier  chaque utilisateur de sites agricoles est venu en moyenne 6,6 fois par mois sur le même site.

La France Agricole et Le Mag avec respectivement 6,7 et 6,5 visites par utilisateur ont également un bon taux de fidélité pour leur 27 000 et 13 000 Agrinautes.

Mis à part la MSA et le site du ministère, la plupart des sites agricoles génère entre 3 et 4,5 visites par visiteur.

Dans l’enquête Agrinautes 2009 le nombre de consultations mensuelles s’étalait entre 2,4 (achat) et 13,6 (météo) suivant le type d’information

Google confirme le trafic des grands portails agricoles et donne des informations sur des sites qui ne communiquent pas

Lundi 1 mars 2010

Visites portails agri janvier

Vous connaissiez le moteur de recherche utilisé par 97% des Agrinautes (enquête NTIC Agri Conseil 2009) mais saviez-vous que Google observe le trafic des éditeurs à partir des cookies laissés sur votre PC, des données de Google analytics, de panels et de ses liens publicitaires (adwords, adsence,…) ?

Ces éléments nous permettent une meilleur connaissance du trafic réel pour les portails qui ne sont pas inscrit à l’OJD ou pour ceux qui se refusent à communiquer sur la fréquentation de leur service. La France Agricole apparait ainsi avec 180 000 visites mensuelles et 70 000 visiteurs.

L’ensemble des sites de Terre-net Média représentent 700 000 visites et 330 000 visiteurs mais non dédupliqués, loin des chiffres observés pour Pleinchamp dont l’audience déborde largement en dehors des agriculteurs avec un service météo que le Crédit Agricole diffuse largement.

De même nous pouvons situer l’attraction des sites public du secteur comme la MSA, le site du ministère ou TelePac en janvier.

A noter les 85 000 visites (100 000 environs en réel) d’AGRAM, 1er site de vente direct agricole parmi la quarantaine des site de vente que nous avons répertoriés (voir notre annuaire) , confirmant ainsi la place primordiale du machinisme dans les préoccupations des agriculteurs.

Nous avons la confirmation que la concurrence qui s’est accentuée sur les petites annonces de matériels ses 2 dernières années, n’a pas entamée la suprématie d’AgriAffaires (l’ensemble des 249 000 visites des 5 sites concurrents  représente moins de 14% du trafic du seul site Agriaffaires, 16% si l’on prend seulement le trafic français.)

Le rapprochement des chiffres de l’OJD et de ceux de Google mets en évidence une minoration de 10 à 20% du nombre des visites données par Google. (1 800 000 contre 2 200 000 pour Agriaffaires, 100 000 contre 110 000 pour Agriavis et 84 000 contre 98 000 pour Le MAG).

Ces visites ne sont pas forcément toutes du fait des agriculteurs. Pour les grands portails généralistes il s’agit de l’ensemble des visites; certaines rubriques étant très fréquentées d’autres beaucoup moins. Seule une enquête représentative auprès des Agriculteurs (comme Agrinautes êtes vous innovateurs ?) permet de préciser l’audience réelle des différents services (rubrique par rubrique) de chaque éditeur auprès des exploitants agricoles.

Merci à e-median pour son aide pour cette analyse.

Un nouveau site agricole certifié par l’OJD : Agriavis

Jeudi 3 septembre 2009

logo-agriavis

Le site communautaire Agriavis vient de faire son entrée à l’OJD avec 106 000 visites et 994 000 pages vues en juillet, se situant entre Agriaffaires (1 500 000 visites) et LeMag (90 000 visites). Compte-tenu de la disparition de Materielagricole.info il n’y a toujours que 3 sites agricoles qui se soumettent au verdict de l’OJD.

Agriavis compte aujourd’hui 4 800 membres et comporte 3 000 avis (dont 85% concernent des matériels).

Depuis quelque temps les membres ont la possibilité de mettre des annonces d’achat ou de vente de matériel.

Ce site est aujourd’hui le premier site communautaire agricole, comportant notamment un profil par membre qui regroupe non seulement une fiche descriptive de celui-ci mais aussi tous ses avis sur les matériels, ses interventions (publiques) dans le forum et toutes les annonces qu’il a pu passer.

Agravis a été créé début 2007 par Jean Moulard, un agriculteur (tout comme Agriaffaires) et comptait 1 500 membres fin 2007. Début mai 2009 le site avait dépassé les 4 000 membres. 200 inscrits viennent s’y ajouter tous les mois.

Forte concurence entre les portails pour les petites annonces

Dimanche 17 mai 2009

logo-agriaffaires1logo-terre-net-occasion1 logo-annonces-pleinchamp1 logo-mag1 logo-materiel-agricole2 logo-direct-affaires-reussir2logo-annonces-fa1mascus1

90% des Agrinautes utilisent les services de petites annonces agricoles en ligne (enquête 2008/09 NTIC Agri Conseil, IDDEM), une forte progression d’une année sur l’autre.

Sans être éditeur de presse, Agriaffaires, pionnier, rescapé de l’éclatement de la bulle internet, avait fait le choix d’un service spécialisé. Depuis il est devenu le leader incontesté de la branche (plus de 1 700 000 visites mensuelles et plus de 20 pages par visite d’après l’OJD).

Après Terre-net, qui l’année dernière avait individualisé son service en lançant Terre-net occasions, Pleinchamp avec annonces-pleinchamp. et la France Agricole avec AgricultureAnnonces font de même.

Il est difficile de se faire une idée du trafic des uns par rapport aux autres (seuls Agriaffaires, Le MAG avec 87 000 visites et Matériel Agricole avec 60 000 visites, sont à l’OJD).

En revanche, l’enquête Agrinautes apporte une vue précise sur le lectorat de chacun des sites et les résultats ne sont pas forcément les mêmes d’un système de production à un autre, suivant les niveaux de formation, les débits internet, …

La course à l’audience amène les sites à innover, à se distinguer. Plusieurs sites proposent des services d’assurances et de financement (Agriaffaires, Pleinchamp), ou d’observations des prix du marché (Agriaffaires, Terre-net Occasions) il faut noter un service de transport sur Agriaffaires, une géolocalisation cartographique sur Pleinchamp, la séparation des annonces individuelles de celles des concessionnaires et une situation des ventes concrétisées la veille sur Terre-net Occasions.

Autant de facilités avec lesquelles la presse papier ne joue pas à jeu égal.

Or les services de PA (Petites Annonces) qui constituent une ressource importante pour la presse agricole sont également une source de financement pour les portails internet.

Conférence de presse sur les résultats de l’enquête « Agrinautes » avec la participation de l’OJD.

Mardi 6 mai 2008

Enquête Agrinautes

Qui sont les Agrinautes ?
Quels sont leurs équipements technologiques ?
Quelles sont leurs pratiques du Web-agricole ?
Quelles évolutions par rapport à 2006 ?
Quelles sont leurs attentes ?
Quels sont les sites les plus consultés ?

Vendredi 23 mai de 9h30 à 12h00 à la Maison Nationale des Éleveurs, 149 rue de Bercy, PARIS, Métro Bercy ou Gare de Lyon.
Présentation des grandes lignes des résultats 2007 par Pierre MARIN (IDDEM) et Christian GENTILLEAU (NTIC AGRI CONSEIL)

L’enquête 2007 « Agrinautes êtes-vous innovateurs ? », avec 800 réponses à une centaine de questions entièrement consacrées aux Technologies de l’Information et de la Communication, permet de dresser une carte des usages et besoins des agriculteurs en 2007 ainsi que leur évolution par rapport à l’enquête 2006.

Cette enquête extérieure aux différents portails permet, entre autre, de positionner l’audience des différents services de l’internet agricole domaine par domaine (Météo – Cours et marchés – Actualités agricoles – Achats professionnels – Petites annonces – Informations techniques – Données d’élevage – Données des cultures – Images satellites – Sites administratifs – Moteurs de recherche – Formations – Newsletters) et de mesurer les évolutions d’une année sur l’autre.

Cette présentation sera suivit d’une intervention de Jean-Paul DIETSCH (Responsable du Bureau Internet OJD) : rôle de l’OJD et les différents outils de mesure. Elle devrait permettre d’éclairer et de poursuivre la discussion qui se déroule dans ce blog sur le trafic et l’audience des principaux portails agricoles français.

Pour plus d’informations : contact@tic-agri.com

Visite, visiteur, visiteur unique, lecteur, agrinaute, audience … attention aux confusions.

Mercredi 27 février 2008

Schéma du processus complet de contrôle et de certification OJDContrôle OJD

Les réactions à mon précédent billet m’amènent à revenir sur la nature des chiffres de consultation des différents portails agricoles que j’ai collectés.

Si la tendance générale (forte hausse des usages des Agrinautes) est bien réelle, les chiffres donnés par les différents sites ne sont pas directement comparables et il ne m’appartient pas de certifier ces données.

En revanche, l’enquête annuelle « Agrinautes êtes vous innovateurs ? » donne la fréquentation des sites utilisés par les agriculteurs par nature de service (météo, actualités agricoles, informations techniques, cours et marchés, petites annonces, achats, …). Ces chiffres sont obtenus à partir de 800 questionnaires et donne le point de vue des Agrinautes et non des éditeurs.

Pour rapprocher les statistiques des uns et des autres il convient de noter quelques éléments :

Il existe un organisme regroupant les éditeurs, les annonceurs et les professionnels de la publicité : l’OJD. A ce jour, pour les services internet deux éditeurs agricoles seulement y adhèrent : Agriaffaires et CIP. Depuis un an Terre-net s’en est retiré.
Seuls les trafics contrôlés par un tiers certificateur (OJD) sont comparables.

L’OJD diffuse et certifie, tous les mois, les visites, les visiteurs et les pages vues hebdomadaires ainsi que les visites et pages vues par mois.

Définition de la Visite (OJD) : « Acte de consultation d’une ou d’un ensemble de pages identifiées, d’un ou plusieurs sites web effectué par un poste informatique connecté. Une absence de consultation de nouvelles pages sur ce site web dans un délai excédant 30 minutes vaut pour fin de la visite.».

Définition du Visiteur Unique (OJD): « Poste Informatique connecté disposant d’un navigateur unique Français et Etranger, sans distinction de lieu de connexion (domicile, bureau et autres lieux), déterminé par un cookie permanent et dé-dupliqué sur la période calendaire.».

Chaque logiciel de mesure de trafic sur le net a ses caractéristiques et ses biais. Un outil labélisé par l’OJD, ne veut pas dire trafic certifié par l’OJD. L’OJD apporte des ajustements aux résultats bruts après analyse des statistiques transmises par les éditeurs et les contrôle de manière aléatoire avec ses propres outils.

Ainsi l’OJD tient compte des utilisateurs ayant désactivé leur cookies dans leur navigateur, pour déterminer les visiteurs uniques. L’expérience montre qu’en général un abattement doit être appliqué aux résultats bruts donnés par les différents outils.

En ce qui concerne les visites, si vous segmentez un site en deux noms de domaines, l’internaute qui consulte successivement les deux génèrera deux visites contre une auparavant, sans pour cela augmenter le trafic. Le total des visites des différents domaines n’est pas égal à l’addition des visites de chacun des noms de domaines.

Toutes les visites sur un portail agricole ne viennent pas uniquement d’agriculteurs. Certains services comme la météo attirent un public plus large.
Aujourd’hui aucun outil ne permet de certifier la notion de lecteur, ni d’Agrinaute (lecteur agriculteur). Il ne peut s’agir que d’estimation de la part du portail. Les seules indications fiables qui pourraient être publiées, concernent les abonnés agriculteurs qui consultent (avec identification) dans le mois.

L’audience globale des sites agricoles auprès des agriculteurs est en forte croissance et à ma connaissance, seule l’enquête « Agrinautes » de NTIC Agri Conseil permet de situer l’usage qu’en font les agriculteurs.

A noter que dans l’attente de la publication de l’enquête 2007 du SCEES on peut estimer à 160 000 environ le nombre d’agriculteurs professionnels utilisant internet.