Petites annonces « Les NTIC en Agriculture

Archive pour le mot-clef ‘Petites annonces’

L’e-agrofourniture française en pleine croissance

Vendredi 30 janvier 2015

Depuis des années l’offre des sites de vente en agrofourniture était assez limitée. Ainsi dans l’enquête Agrinautes 2008, près d’1/3 des agriculteurs utilisateurs d’internet se plaignaient du manque de services d’achats proposés en ligne, notamment pour les grandes cultures.

L’échec d’Agrifirst en 2001 puis le faible développement d’Agriclic (créé en 2000 et racheté par Agrileader en 2009) face à la forte résistance de la distribution classique avait refroidi bien des ardeurs.

Seuls trois pionniers de la vente à distance avaient une offre internet significative depuis le début du web : deux en élevage : Alliance Pastorale (le premier site agricole  ouvert en France en 1994 ) et Vital Concept (leader de la vente par correspondance puis sur internet depuis 15 ans) et un en matériel agricole : Agram

En 2012 on ne comptait qu’un seul site d’e-commerce (Agram) dans les 25 premiers sites agricoles français

Aujourd’hui dans ce palmarès, nous dénombrons 4 sites de vente en ligne Agram Agriconomie, Alliance Pastorale , Vital Concept, auxquels on peut ajouter 2 sites de petites annonces ( Agriaffaires et Terre-net-occasion) .

A la forte progression des sites historiques d’élevage il faut ajouter l’arrivée de Agriconomie Ce nouveau site de vente d’approvisionnements (engrais, semences,  phytos…) s’est glissé directement dans les 20 premiers sites fréquentés par les Agrinautes en à peine un an .

Une dizaine d’autres sites élargissent les possibilités d’achats en ligne des agrinautes : Agrifournitures, Beiser-se, Prodealcenter, Larecolte.fr, Agrileader, Lagalerieverte, Hydrodis, Agrilisa, …

L’enquête annuelle de référence TicAgri BVA « Agrinautes-Agriseurfeurs 2014″ est sortie.

Vendredi 5 septembre 2014

Plus de 3 000 agriculteurs se sont connectés, entre le 17 juin et le 21 juillet 2014, au questionnaire internet « Agrinautes-Agriseurfeurs 2014 : équipements et usages des agriculteurs sur Internet » et 1552 questionnaires complets ont été retenus.

Les résultats sont redressés pour être représentatifs des agriculteurs connectés.

La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : régions et orientation principale de l’exploitation -   Source RGA 2010

J’aurai le plaisir de présenter les résultats de cette étude BVA et TicAgri au Space,

Mardi 16 septembre à 14h00, salle E, espace Administration (près du Hall 2-3).

Nombre de places limitées.
Pour vous inscrire, contacter Angélique au 03 44 06 68 14 ou agouchet@terre-net-media.fr

D’ici là vous pouvez télécharger la présentation 2013 que j’avais faite l’année dernière au Space pour mesurer les évolutions en un an … et il y en a !

ISAGRI candidat au rachat de La France Agricole.

Vendredi 5 novembre 2010

Isagri

La France Agricole

La France Agricole

Selon presse-news, ISAGRI a fait acte de candidature pour la reprise de La France Agricole auprès du fonds d’investissement Pragma capital, propriétaire à 92% de La France Agricole.

Deux autres offres (dont le Moniteur) émaneraient d’industriels français et étrangers et une d’un fonds d’investissement. Elles se chiffreraient « un peu en dessous ou autour de 85 millions d’euros » l’opération doit en principe être bouclée d’ici fin 2010.

La France Agricole (150 000 exemplaires chaque semaine dont 130 000 abonnés) est aussi aujourd’hui un média internet important avec une newsletter diffusée à 40 000 agriculteurs et un site en grande progression ces derniers temps (330 000 visites et 120 000 visiteurs uniques en septembre).

La culture du Groupe Isagri (67 millions de chiffres d’affaires) évolue au fur et à mesure du développement des nouveaux supports.

Parti d’une culture de base purement informatique, le groupe de Jean-Marie Savalle, s’était lancé dans internet dès 1997 dans l’optique de développer et héberger des sites avec un site vitrine Terre-Net.

En 2002, puis à nouveau en 2005, l’idée d’un support gratuit papier avait été écartée. 5 ans plus tard, Terre-net Média lance le 8 décembre prochain un Terre-net-Magazine mensuel gratuit avec son équipe rédactionnelle web,  ses petites annonces et  la base marketing d’agriculteurs de sa filiale Hyltel.

Si le groupe Isagri est retenu par le fonds d’investissement pour prendre les rênes de La France Agricole, Terre-net Média sera à la tête de 4 des 10 plus gros sites agricoles français (hors MSA et Agriculture.gouv.fr) (voir l’observatoire de Ticagri).

Agroterra : un nouveau venu dans les plates-formes d’achats-ventes sur le marché agricole français.

Mercredi 1 septembre 2010

Logo Agroterra

Agroterra leader espagnol des sites agricole de petites annonces en ligne (200 000 visiteurs uniques, 78 000 visiteurs dédupliqués en juillet en Espagne et 160 000 VU et 72 000 dédupliqués dans le reste de l’Europe) arrive sur le marché français.

Déjà présente au Royaume-Uni et en Allemagne, Agroterra ambitionne d’être l’une des plus grandes communautés d’achat et de vente en ligne de produits agricoles en Europe.

Actuellement 60 000 vendeurs sont enregistrés sur le site avec plus de 30 000 produits proposés à la vente. Chaque mois entre 1 500 et 2 500 nouveaux utilisateurs s’inscrivent en ligne.

Agroterra.eu s’adresse à l’ensemble des acteurs du monde agricole de l’agriculteur au concessionnaire en passant par les sociétés de service.

Il s’agit d’une plate-forme de mise en contact par l’intermédiaire de petites annonces couvrant l’ensemble des produits achetés ou vendus par les agriculteurs. Le niveau de services offerts est variable suivant l’abonnement (gratuit, 23€ ou 45€ par mois) aussi bien pour le nombre d’annonces (5 annonces en Gratuit, 25 en « Premium », 150 en « Plus ») que pour la mise en avant des annonces.

Aujourd’hui la version française ne comporte encore que très peu d’annonces. Elle ne ressortira certainement pas dans les sites d’annonces utilisés par les agriculteurs dans l’enquête Agrinautes 2010 qui sera publiée prochainement, mais … les choses évoluent très vite sur internet.

20 sites agricoles ont dépassé, en France, les 10 000 utilisateurs uniques, dédupliqués par Google, en Février 2010.

Lundi 12 avril 2010

Sites Agri, Utilisateurs uniques, 02:2010

Ce tableau n’est pas directement comparable à celui du mois précédent pour plusieurs raisons : février compte 3 jours de moins que janvier, le graphique comporte 4 nouveaux venus que j’avais omis (Simagri, Pageswebpro-agri, Mascus et Tracteurpool) et ne concerne que les données des utilisateurs depuis le territoire français.

Néanmoins l’analyse permet de noter une hausse de la consultation de tous les sites de Petites Annonces de matériel (en moyenne + 23% en visites uniques et +8% d’utilisateurs dé-dupliqués à configuration constante).

Les deux plus fortes progressions mensuelles sont à porter à l’actif de TéléPac et de La France Agricole qui voient bondir de 35%, chacun, leur moyenne journalière de visiteurs uniques.

Malgré la durée moindre du mois, trois sites voient leur nombre d’utilisateurs dé-dupliqués augmenter autour de 8% chacun : Terre-net, La France Agricole et TéléPac.

A noter que profitant de l’hiver, 6% d’Agrinautes supplémentaires ont consulté en février (à périmètre constant).

Un nouveau site agricole certifié par l’OJD : Agriavis

Jeudi 3 septembre 2009

logo-agriavis

Le site communautaire Agriavis vient de faire son entrée à l’OJD avec 106 000 visites et 994 000 pages vues en juillet, se situant entre Agriaffaires (1 500 000 visites) et LeMag (90 000 visites). Compte-tenu de la disparition de Materielagricole.info il n’y a toujours que 3 sites agricoles qui se soumettent au verdict de l’OJD.

Agriavis compte aujourd’hui 4 800 membres et comporte 3 000 avis (dont 85% concernent des matériels).

Depuis quelque temps les membres ont la possibilité de mettre des annonces d’achat ou de vente de matériel.

Ce site est aujourd’hui le premier site communautaire agricole, comportant notamment un profil par membre qui regroupe non seulement une fiche descriptive de celui-ci mais aussi tous ses avis sur les matériels, ses interventions (publiques) dans le forum et toutes les annonces qu’il a pu passer.

Agravis a été créé début 2007 par Jean Moulard, un agriculteur (tout comme Agriaffaires) et comptait 1 500 membres fin 2007. Début mai 2009 le site avait dépassé les 4 000 membres. 200 inscrits viennent s’y ajouter tous les mois.

40 000 tracteurs à vendre sur la toile ?

Mercredi 20 mai 2009

En complément de mon précédant billet j’ai noté le nombre d’annonces annoncées sur chaque site :

Agriaffaires 87 500 dont 18 000 tracteurs

Terre-net Occasions 41 600 dont 13 800 tracteurs

Le Mag 28 500 dont 6 200 tracteurs (extraites de la base d’Agriaffaires)

AgricultureAnnonces La France Agricole 23 000 dont 9 700 tracteurs

Mascus 15 600  annonces

Materiel Agricole 7 300 dont 2 400 tracteurs

Réussir direct-affaires 5 600 dont 2 200 tracteurs

Annonces Pleinchamp 3 600 dont 2 000 tracteurs

Agri engin 200 annonces dont 25 tracteurs

Forte concurence entre les portails pour les petites annonces

Dimanche 17 mai 2009

logo-agriaffaires1logo-terre-net-occasion1 logo-annonces-pleinchamp1 logo-mag1 logo-materiel-agricole2 logo-direct-affaires-reussir2logo-annonces-fa1mascus1

90% des Agrinautes utilisent les services de petites annonces agricoles en ligne (enquête 2008/09 NTIC Agri Conseil, IDDEM), une forte progression d’une année sur l’autre.

Sans être éditeur de presse, Agriaffaires, pionnier, rescapé de l’éclatement de la bulle internet, avait fait le choix d’un service spécialisé. Depuis il est devenu le leader incontesté de la branche (plus de 1 700 000 visites mensuelles et plus de 20 pages par visite d’après l’OJD).

Après Terre-net, qui l’année dernière avait individualisé son service en lançant Terre-net occasions, Pleinchamp avec annonces-pleinchamp. et la France Agricole avec AgricultureAnnonces font de même.

Il est difficile de se faire une idée du trafic des uns par rapport aux autres (seuls Agriaffaires, Le MAG avec 87 000 visites et Matériel Agricole avec 60 000 visites, sont à l’OJD).

En revanche, l’enquête Agrinautes apporte une vue précise sur le lectorat de chacun des sites et les résultats ne sont pas forcément les mêmes d’un système de production à un autre, suivant les niveaux de formation, les débits internet, …

La course à l’audience amène les sites à innover, à se distinguer. Plusieurs sites proposent des services d’assurances et de financement (Agriaffaires, Pleinchamp), ou d’observations des prix du marché (Agriaffaires, Terre-net Occasions) il faut noter un service de transport sur Agriaffaires, une géolocalisation cartographique sur Pleinchamp, la séparation des annonces individuelles de celles des concessionnaires et une situation des ventes concrétisées la veille sur Terre-net Occasions.

Autant de facilités avec lesquelles la presse papier ne joue pas à jeu égal.

Or les services de PA (Petites Annonces) qui constituent une ressource importante pour la presse agricole sont également une source de financement pour les portails internet.

Avec Agridiscut un nouveau domaine s’ouvre à la vente en ligne : les animaux sur pieds.

Mardi 24 mars 2009

agridiscut-encheres3

agridiscut-logo

S’inspirant du fonctionnement d’eBay et des marchés au cadran du grand Ouest Agridiscut, ouvre après une période de test.

Son concepteur, Michel Mercier souhaite « aider les agriculteurs à mieux défendre le prix de vente de leurs animaux « .
« Ainsi sur un lot de 10 bovins de race blonde d’aquitaine , le propriétaire a gagné 1100 € par rapport à la meilleure offre qui lui avait été proposée par des professionnels du commerce de bétail. »

 » 99% des annonceurs ont trouvés leur bonheur et acceptent la vente » .

Le site ne fait qu’une mise en relation, et vérifie que les intervenants ne sont que des professionnels enregistrés avec un numéro de siret pour les acheteurs et avec un numéro de cheptel pour les éleveurs.

Ce site vient répondre à une attente manifestée dans l’enquête Agrinautes et élargir le domaine des sites de vente offerts aux agriculteurs (voir les sites répertoriés dans notre annuaire).

Les portails mono applicatif (Agriaffaires, La TéLéAgricole, TV-Agri) changent de modèle en élargissant leurs offres

Samedi 7 mars 2009

LTA-la-tele-agricole

La TéléAgricole (LTA) élargit son offre de contenu en partenariat avec Mascus pour les petites annonces et Météorologic pour la météo agricole services qui s’ajoutent ainsi aux journaux quotidiens, aux reportages hebdomadaires de 5 minutes et au service de partage de vidéos l’ensemble représentant aujourd’hui plus de 500 vidéos.

agri3d1

Agriaffaires commercialise sous l’appellation Agri3D un ensemble d’applications en ligne de Visioplaine avec des modules externes rentrant ainsi en concurrence avec les services en ligne des chambres d’Agriculture (MesParcelles)  et de Néotic (Agreo) notamment. Visioplaine, déjà utilisé par 2000 cultivateurs trouve là une solution, en marque blanche, pour élargir rapidement sa diffusion.

TV-AGRI.INFO

TV-Agri quant à lui annonce le lancement de « La Métèo Agricole de précision » de CAP 2020 que Denis Boisgontier avait présenté à Ticagri en décembre 2006. Ce service a notamment reçu un AwArds d’Argent au SIMA.