TelePAC « Les NTIC en Agriculture

Archive pour le mot-clef ‘TelePAC’

Les fermes américaines ne sont pas plus connectées que les exploitations françaises.

Mercredi 31 août 2011


62 % des fermes américaines ont accès à Internet et 65% à un ordinateur, d’après le dernier rapport sur « Equipement et utilisation de l’informatique à la ferme » publié en Août par les services statistiques du ministère de l’agriculture USDA. A noter que ce chiffre monte à 83% pour les exploitations ayant un chiffre d’affaires supérieur à 250 000$ (175 000€ environ)
Seulement 37% (41% en cultures et 34% en élevage) des exploitations agricoles des États Unis utilisent des ordinateurs pour leurs activités agricoles (usage quasiment stable par rapport à l’enquête 2009) mais ce chiffre monte à 72% pour les exploitations ayant un chiffre d’affaires supérieur à 250 000$.

38% des connections à internet se font en ADSL, 12% en réseau téléphonique commuté, 15% par satellite, 20% en WiFi et 11% par câble.

En moyenne 14% des exploitants US utilisent Internet pour leurs achats professionnels, mais les exploitations ayant un chiffre d’affaire de plus de 100 000$ sont 23% à le faire et 28% pour celles qui dépassent 250 000$.
A comparer aux 28% des agrinautes français qui ont déclaré en 2010, dans l’enquête NTIC AGRI CONSEIL, faire au moins 1 achat professionnel par mois et aux 80% qui font en moyenne 2,4 achats par an en 2010 (contre 1,9 en 2009). L’enquête NTIC 2011 « Agrinautes êtes-vous innovateurs ? » en cours nous donnera prochainement une comparaison plus précise.

12 % des exploitants utilisent internet pour vendre leur production.

13 % seulement utilisent internet pour remplir des formulaires gouvernementaux donnant droit à des paiements, loin des chiffres observés pour Télépac.

TelePAC : 41% télédéclarations en 2010 représentant 55% des surfaces.

Lundi 19 juillet 2010

TéléPAC 2010

En un an le taux des agriculteurs télé-déclarant leur demande de subvention PAC est passé de 30 à 41%, soit directement soit en passant par un organisme de service (Centre de gestion, chambre d’agriculture, …) soit un total de 158 000 dossiers.

Cette progression importante est essentiellement due aux filières nouvellement concernées par les aides PAC (maraîchage, arboriculture et viticulture) où près de 60% des agriculteurs ont réalisé leur première déclaration sur TelePAC.

D’une année sur l’autre les télédéclarants sont fidèles à 95% et 16% d’entre eux ne veulent plus recevoir de dossier papier.

1 agriculteur sur 5 de ceux qui avait utilisé le papier en 2009 a utilisé TelePAC cette année.

L’ASP (Agence de services et de paiement annonce par ailleurs une refonte du site pour la prochaine campagne (Il est vrai qu’il en a bien besoin) et maintient son objectif de 80% pour 2013 alors que la direction de la politique de simplification des processus du ministère de l’Agriculture s’est fixé un objectif de 65 % de télédéclarations de surfaces en 2013.

Observatoire des sites agricoles en avril.

Mardi 18 mai 2010

Utilisateurs uniques agri Avril

Nombre d’utilisateurs uniques (en milliers) dédoublonnés par Google dans le mois en d’avril.

Par rapport à janvier ou février (en nombre de jours comparables) le trafic est quasiment stable, à l’exception notable de 2 sites : Télépac et pageswebpro-agriculture.

La campagne de télédéclaration des primes PAC a permis à TéléPAC d’enregistrer 36 000 utilisateurs uniques en avril. Ne doutons pas que ce chiffre sera bien supérieur en mai avec la ruée de dernière minute avant la date butoir du 17 mai.

L’annuaire pageswebpro-agriculture quant à lui a connu une croissance de 50% de son trafic en 2 mois.

En dehors de ces sites il faut noter la forte poussée de consultation des sites orientés phyto (saison oblige) : e-phyt avec 14 000 Utilisateurs Uniques observe une croissance de 52% et Syngenta avec 10 000 U.U. 47%.

De son coté le forum de gros-tracteurs-passion avec 12 000 U.U. enregistre un gain de 21%, John Deere 36% avec 11 000 U.U. et Fruits et légumes 27% avec 10 000 U.U.

Suis-je en « zone ADSL Blanche » ? Puis-je bénéficier d’une subvention pour m’équiper d’internet par satellite ?

Jeudi 8 avril 2010

Carte locale débit ADSL

Pour vérifier si vous êtes vraiment en zone Blanche le site Ariase vous propose à partir de votre numéro de téléphone de vous indiquer les opérateurs disponibles et de vous afficher la carte des débits autour de chez-vous.

Si vous êtes dans le bleu ou dans le vert sur la carte, mieux vaut vite prendre un abonnement par satellite pour faire votre parcellaire sur TelePac !

Carte des subventions internet sat

Sur le site de Viveole vous trouverez une carte interactive avec tous les montants et les imprimés de demande de subventions.

Dans une trentaine de départements il est possible de bénéficier de subventions du conseil général ou de la région si vous êtes en zone ADSL blanche.

L’ASP vise plus de 50% de déclarations surface via TelePAC en 2011 et ouvre l’accès au parcellaire en ligne le 20 février.

Mercredi 27 janvier 2010

TelePAC slogan

L’ASP (agence de services et de paiement, issue de la fusion du CNASEA et de l’AUP) vient d’annoncer, par la voix de son Pdg Edward Jossa, son objectif de dépasser les 50% de télédéclarations en 2011 (200 000)  soit 80 000 exploitations de plus qu’en 2009 (117 000).

Pour 2010 la télédéclaration des aides ovins/caprins est ouverte depuis le 6 janvier.

L’accès au RPG sur TelePAC sera possible dès le 20 février pour préparer son parcellaire. La campagne de « télédéclaration surface » ouvrira le 1er avril et se terminera le 17 mai.

La télédéclaration des primes pour les vaches allaitantes (PMTVA) sera possible à partir du 1er mars.

24 000 dossiers TéléPAC en plus cette année.

Lundi 14 septembre 2009

evolution-telepac-2009

117 000 télédéclarations sont parvenues dans les délais (15 mai) cette année soit 24 000 de plus que l’an dernier, portant ainsi la part des dossiers dématérialisés à 31 % cette année. 84 000 ont été signés soit directement par l’agriculteur soit via une structure (CER, Chambre, …). On peut estimer que 40 000 agriculteurs ont fait leur télédéclaration seuls depuis leur exploitation tandis que 260 000 ont retourné un dossier papier.

Les écarts sont importants d’un département à un autre, 9 départements ont atteint ou dépassé le seuil de 50% de dossiers en ligne (le Lot et l’Yonne dépassant même 80%). A l’opposé 8 départements n’ont pas atteint 15 % (les Alpes-Maritimes et la Savoie restant en dessous de 10%). 8 départements ont réalisé plus de 3 000 dossiers (dont les 4 bretons, la Mayenne, l’Aveyron, le Lot et les Pyrénées-Atlantiques).

Apparemment les systèmes de production  ne sont pas la seule explication de ces écarts, pas plus que les « zones blanches ».

Notons que les Pays-Bas, avec les mêmes contraintes européennes,  atteignent 70% de télédéclarations cette année, dont 45% en autonome contre 1/3 en France.

Le Ministère de l’Agriculture s’est fixé un objectif ambitieux : 80% de télédéclarations d’ici 3 ans soit 70 000 dossiers papiers seulement.

Changer les habitudes de 50% des agriculteurs en 3 ans est un beau challenge qui devrait dynamiser l’ensemble de la filière de l’Internet agricole.

Télépac 2007 … vers les 60 000 déclarations en ligne ? Votre assistant personnel rechargé au sucre ?

Dimanche 15 avril 2007

Agri cantal ordi

Depuis 2005 il était possible de consulter ses DPU (droits à paiement unique) et télé-déclarer son dossier PAC, sur le site Télépac. S’y ajoute cette année les demandes d’ICHN (indemnité compensatoire de handicap naturel) et de PMTVA (prime au maintien du troupeau de vaches allaitantes) en ligne jusqu’au 15 mai. Plus de 2 700 télé-déclarations de PMTVA ont déjà été remplies. Elle est simple (la phase la plus longue est la création du compte lors de la première déclaration uniquement) et ne nécessite pas d’avoir du haut débit contrairement au dossier PAC pour lequel l’ADSL est fortement conseillé (la cartographie est volumineuse). A noter que le N° Siret de l’exploitation est bien utilisé comme identifiant de l’exploitation.

La déclaration PMTVA en ligne, étant assistée, est plus simple que sur le papier et comporte quelques services en plus.

Plus de 6,3% des déclarations Télépac 2006 ont été transmises de façon dématérialisée, contre 1,8% en 2005. Dans plusieurs départements, le taux de télé-déclarations a été particulièrement élevé : 24% dans le Morbihan, 32% dans la Nièvre, et 63% dans le Lot (pour certains par l’intermédiaire des organismes)

L’administration a annoncé qu’une attention particulière serait portée au secteur de l’agriculture biologique par la mise en œuvre, à titre expérimental en 2007, d’une télé-procédure de notification à l’Agence Bio et de la simplification des documents pour l’identification des ovins et des caprins en agriculture biologique. Il n’y aura donc plus de formulaire papier à adresser à l’agence Bio comme actuellement.

Le dossier unique va permettre la fourniture à l’administration d’un document ou d’une information nécessaire à l’instruction des différents dossiers afin d’alléger les démarches des usagers. Les pièces nécessaires ne seront communiquées qu’une seule fois par les usagers, elles seront stockées dans une base de données nationale.
Une première étape concernera le plan végétal pour l’environnement et le plan de modernisation des bâtiments d’élevage. A terme, les dispositions retenues ont vocation à concerner l’ensemble des démarches des agriculteurs.

Une batterie fonctionnant au sucre ?

Batterie au sucre

Des chercheurs américains de l’université de Saint-Louis, dans le Missouri, travaillent actuellement à l’élaboration d’une batterie qui fonctionnerait avec du sucre. Ces recherches sont financées par le département américain de la Défense et présentent déjà des résultats très encourageants. Le principe repose sur l’utilisation d’enzymes qui convertissent le sucre en électricité. Selon eux, le meilleur rendement serait obtenu simplement en mélangeant du sucre en poudre et de l’eau. L’autonomie serait de 3 à 4 fois plus grande que celle d’une batterie au lithium-ion.

La batterie devrait être commercialisée d’ici 3 à 5 ans. L’agriculture y trouvera-telle de nouveaux débouchés ?